[Column] Tepco’s new cover-up – Possibility of groundwater rising in various places of Fukushima plant

Note : If you are from the international mass media, Don’t read this site before taking a contact with me.

 

[Column] Tepco's new cover-up - Possibility of groundwater rising in various places of Fukushima plant

 

2 [Column] Tepco's new cover-up - Possibility of groundwater rising in various places of Fukushima plant

↑ The land subsidence in Fukushima plant area in October. It was due to a typhoon supposedly but it can’t be that fragile in a “nuclear power plant”.

 

 

Tepco’s recent most-used word is “we won’t investigate it anymore”. Even if the press ask why, they only answer “Because we decided so”.

 

Nuclear must be safe, so they must hide everything that matters.

 

Every time they say “we won’t ..”, it’s about groundwater. Specifically speaking, the rising groundwater.

 

Several facts show the groundwater level is rising in various area of Fukushima plant. However, for some reason, none of the press, media, experts have pointed it out or connected all the dots to a line.

 

It started when they built the underground wall on the coastal line. It was to stop the groundwater flowing to the sea, but it caused groundwater to rise in the seaside of the plant area.

 

They installed the pumps to send the rising groundwater back to the plant buildings, but it wasn’t the end.

 

A few months later, underground tanks were observed “floating”. Those tanks are approx. 800m from the sea. However, the reason of their “floating” was because the groundwater was rising.

 

Tepco explained it was due to the rainfall. However the groundwater is still rising even after the rain season’s over. The cause of rising groundwater or how much it is rising are never announced.

 

This is not all.

 

In October, the slope beside the main street of the plant had a major land subsidence. It was due to a typhoon supposedly. However, a nuclear plant cannot have such a land subsidence only because of a typhoon, which comes to Japan more than every year.

 

It suggests the rising groundwater, but Tepco did not mention the cause at all.

 

Also, Tepco found the groundwater was already coming up only 40cm to the surface of a contaminated water tank area. This is where experienced the 300m3 leakage.

In this area, the soil stabilization is already sunk under the groundwater. However again, Tepco announced they won’t investigate it anymore. None of the press inquired anymore either.

 

Back to the seaside, because of the rising groundwater, the radiation level is also rising. The groundwater is highly contaminated there.

The workers therefore work on the stand and lead plate to protect themselves from the radiation of the ground.

 

In this seaside area, where is on the east of reactor2, the groundwater level has been in sync with ebb and flow of the sea. It was observed in one of the boring points. The groundwater must have been separated from the sea because of the underground wall.

However scientifically enough, Tepco decided to abandon this boring hole and not to investigate it anymore. The reason of not investigating wasn’t announced either.

Simply thinking, it may be because the increased groundwater pressure made a new route to the sea by breaking the underground wall.

 

What Tepco is trying to hide ? NRA (Nuclear Regulation Authority)’s working group for contaminated water issue has been suspended over a month too.

 

We might see the next disaster “water meltdown” without being warned again.

 

 

I reject the international mass media to read this site without taking a contact with me.I know some of the mass media corporations read Fukushima Diary to understand the trend so they know when to report about Fukushima as if they were independently following it for a long time.
In short, they make you individual readers pay for this site while they pay nothing, and when they publish the “authorized news”, you pay for the “secondhand news”, which is nothing new for us.
This site is free for the individual readers, but not for corporations.In the world, this site is nearly the only source about Fukushima. I came here alone without any supporting organizations, background or anything. I’m not pleased to be exploited by the corporations that didn’t even properly report about Fukushima when 311 took place.

I demand them to take a contact with me BEFORE reading this site whatever the purpose is.

_____

Français :

[Édito] Nouvelle censure Tepco : les eaux souterraines font surface en plusieurs points de la centrale de Fukushima
Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

 

[Column] Tepco's new cover-up - Possibility of groundwater rising in various places of Fukushima plant
2 [Column] Tepco's new cover-up - Possibility of groundwater rising in various places of Fukushima plant
↑ L’effondrement de terrain dans la centrale de Fukushima, en octobre 2013.
C’était supposé être à cause d’un typhon mais ça ne peut pas être aussi fragile dans une “centrale nucléaire”.

 

Les derniers mots les plus à la mode chez Tepco sont “on ne va pas chercher à en savoir plus“. Même si la presse demande pourquoi, leur seule réponse est “parce qu’on l’a décidé”. Le nucléaire doit être sûr, alors ils cachent tout ce qui peut être important.

Chaque fois qu’ils disent “on ne va pas …”, c’est sur les eaux souterraines. Pour être plus précis, sur la montée des eaux souterraines.

Plusieurs faits montrent que, dans la centrale de Fukushima, le niveau des eaux souterraines monte en plusieurs endroits.
Or et sans explication, personne, ni de la presse, ni des experts n’a mis le fait en avant ou relié tous ces points en une courbe. Ça avait commencé lorsqu’ils avaient construit le mur souterrain le long du rivage. C’était pour empêcher les eaux souterraines de s’écouler en mer mais il a provoqué une montée de leur niveau sur le côté mer de la centrale. Ils avaient installé des pompes pour les renvoyer en arrière, dans les bâtiments de la centrale, mais ça n’a rien réglé.

Quelques petits mois plus tard, on a vu les réservoirs souterrains “se mettre à flotter”. Ces réservoirs sont à environ 800 m de la mer. La raison de leur “flottaison” était néanmoins la montée des eaux souterraines. Tepco a expliqué que c’était à cause des pluies. Or, les eaux souterraines montent toujours alors que la saison des pluies est terminée. La cause de cette montée des eaux souterraines et son ampleur ne sont jamais communiquées.

Ce n’est pas tout.

En octobre, dans la centrale, la pente qui borde la voie principale a connu un glissement de terrain majeur. C’était soi-disant à cause d’un typhon. Or, une centrale nucléaire ne peut pas connaître un tel effondrement uniquement à cause d’un typhon, lesquels traversent le Japon plus d’une fois par an. On pense alors aux eaux souterraines mais Tepco ne fait aucune allusion aux causes possibles.

En outre, Tepco avait remarqué que dans une zone de citernes à eaux extrêmement radioactives les eaux souterraines étaient déjà à seulement 40 cm de la surface. C’est là qu’on avait eu la fuite des 300 m³. Dans cette zone la stabilisation du sol est déjà noyée sous les eaux souterraines. Néanmoins, encore une fois, Tepco déclare qu’ils ne vont plus chercher à en savoir plus. Personne de la presse ne s’en inquiète plus non plus.

Pour en revenir au côté mer, la radioactivité aussi y augmente à cause de la montée des eaux souterraines. Les eaux souterraines y sont extrêmement radioactives. Donc, pour se protéger eux-mêmes de cette radioactivité qui leur vient du sol, les travailleurs doivent opérer sur du sable et des plaques de plomb.

Dans cette zone littorale à l’est du réacteur 2, le niveau des eaux souterraines suit le balancement des marées. Il l’ont observé dans un des forages. Les eaux souterraines ont du être isolées de la mer à cause du mur souterrain. Cependant et de façon très scientifique, Tepco décide d’abandonner ce forage et de ne plus chercher à en savoir plus. La raison de cet abandon n’est pas communiquée non plus. C’est peut être tout simplement parce que le mur souterrain a lâché sous la pression des eaux souterraines qui sont montées, leur offrant ainsi un passage à la mer.

Qu’est-ce que Tepco essaye de cacher ? Le groupe de travail de la NRA (Nuclear Regulation Authority) sur le problème des eaux extrêmement radioactives est également suspendu depuis plus d’un mois.

Il se pourrait bien qu’une “fusion aqueuse” catastrophique nous tombe dessus sans qu’encore une fois on nous en ait averti.

J’interdis à la grande presse internationale de lire et d’utiliser ce site sans préalablement prendre contact avec moi. Je sais que certaines grandes sociétés de presse lisent le Fukushima Diary pour comprendre la tendance et trouver quand rendre compte de la situation de Fukushima comme s’ils la suivaient indépendamment depuis longtemps.
En résumé, ils vous font payer à vous, simples lecteurs, ce qu’ils prennent gratuitement dans ce site et lorsqu’ils publient des “nouvelles de première main” vous payez pour des “nouvelles resucées”, qui n’ont rien de nouveau pour nous.
Ce site est gratuit pour les lecteurs individuels, pas pour les sociétés. Ce site est pratiquement la seule source au monde sur Fukushima. Je viens ici seul sans aucun soutien d’organisation quelconque, ni références, ni rien. Je n’apprécie pas de me faire exploiter par ces sociétés qui n’ont même pas été foutues de relater correctement ce qui se passait à Fukushima quand a eu lieu le mois de mars 2011.

Je leur demande de prendre contact avec moi AVANT de lire ce site dans quelque but que ce soit.

About Author