Towing boat rolled up the seawater fence by the screw in Fukushima plant port

Note : If you are from the international mass media, Don’t read this site before taking a contact with me.

 

 

According to Tepco, a towing boat screwed up the seawater fence in Fukushima plant port on 11/5/2013. The fence is called silt fence, which was situated at the water intake of reactor1~4 to stop the contaminated sediment traveling.

Japanese Prime Minister Abe stated to IOC sea contamination is stopped by the fence.

The boat was towing the ship to carry the cask. Tepco stated there is another silt fence so the contamination is safely stopped. However, they are still researching the effect of this accident.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_131105_03-j.pdf

 

 

I reject the international mass media to read this site without taking a contact with me.I know some of the mass media corporations read Fukushima Diary to understand the trend so they know when to report about Fukushima as if they were independently following it for a long time.
In short, they make you individual readers pay for this site while they pay nothing, and when they publish the “authorized news”, you pay for the “secondhand news”, which is nothing new for us.
This site is free for the individual readers, but not for corporations.In the world, this site is nearly the only source about Fukushima. I came here alone without any supporting organizations, background or anything. I’m not pleased to be exploited by the corporations that didn’t even properly report about Fukushima when 311 took place. I demand them to take a contact with me BEFORE reading this site whatever the purpose is.

_____

Français :

Dans le port de la centrale de Fukushima, un remorqueur empêtre la barrière flottante dans son hélice
Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

 

Selon Tepco, le 5 novembre 2013 un remorqueur a empêtré la barrière à la mer dans le port de la centrale de Fukushima. Cette barrière est celle nommée “barrière de boue” qui se situe à la prise d’eau des réacteurs 1 à 4 pour arrêter la diffusion des sédiments extrêmement radioactifs.
Le premier ministre japonais, M. Abe, avait affirmé au CIO que la pollution de la mer était bloquée par ces barrières.
Ce bateau remorquait celui qui apporte le fut de transport des assemblages hors des piscines à combustibles. Tepco affirme qu’il y a une autre barrière à côté, donc que la contamination radioactive est restée bloquée en toute sécurité. Néanmoins, ils sont toujours en train d’évaluer les effets de cet accident.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_131105_03-j.pdf
J’interdis à la grande presse internationale de lire et d’utiliser ce site sans préalablement prendre contact avec moi. Je sais que certaines grandes sociétés de presse lisent le Fukushima Diary pour comprendre la tendance et trouver quand rendre compte de la situation de Fukushima comme s’ils la suivaient indépendamment depuis longtemps.
En résumé, ils vous font payer à vous, simples lecteurs, ce qu’ils prennent gratuitement dans ce site et lorsqu’ils publient des “nouvelles de première main” vous payez pour des “nouvelles resucées”, qui n’ont rien de nouveau pour nous.
Ce site est gratuit pour les lecteurs individuels, pas pour les sociétés. Ce site est pratiquement la seule source au monde sur Fukushima. Je viens ici seul sans aucun soutien d’organisation quelconque, ni références, ni rien. Je n’apprécie pas de me faire exploiter par ces sociétés qui n’ont même pas été foutues de relater correctement ce qui se passait à Fukushima quand a eu lieu le mois de mars 2011. Je leur demande de prendre contact avec moi AVANT de lire ce site dans quelque but que ce soit.

About Author