[NHK] Japan’s 1st recycled-fuel plant

<Quote> [NHK]

A Japanese power company plans to finish building Japan’s first nuclear power station to run exclusively on recycled fuel, a mixture of plutonium extracted from spent fuel and uranium.

J-Power’s plant in Ohma Town, Aomori Prefecture, would have a maximum power output of 1.38 million kilowatts, the most in Japan.

The firm began building the plant in 2008 but stopped after the Fukushima nuclear accident last year. The facility is nearly 40 percent complete.

J-Power initially aimed to start operating the plant in November 2014, but told the government in March that the start date was undecided.

Ohma Town still supports the construction even after the accident.

But Hokkaido’s Hakodate City, located 20 kilometers from the town, has asked the central government that the project be suspended indefinitely. A group of Hakodate citizens has filed for a court injunction to stop the project.

Hakodate Mayor Toshiki Kudo said at a hastily arranged news conference on Friday that the city will never approve resuming the construction.

Kudo said J-Power told him that a senior official will visit Hakodate next Monday to explain the matter. He suggested that he will renew the city’s request.

He added that the city is considering filing a lawsuit if J-Power goes ahead with its plan.

<End>

 

 

_____

Français :

[NHK] La première centrale nucléaire japonaise à combustibles recyclés

<Citation> [NHK]
Une compagnie d’électricité japonaise prévoie de terminer la construction de la première centrale nucléaire fonctionnant exclusivement avec des combustibles recyclés, un mélange de plutonium extrait des combustibles usagés et d’uranium.

La centrale de J-Power dans la bourgade de Ohma, préfecture d’Aomori, devrait avoir une puissance maximum de 1,38 million de kilowatts, la plus puissante du Japon.

La firme avait commencé la construction de cette centrale en 2008 mais avait tout arrêté après l’accident nucléaire de Fukushima l’an dernier. Le chantier est avancé à presque 40 pour cent.

Initialement, J-Power voulait démarrer la production en novembre 2014 mais a dit en mars au gouvernement que la date de démarrage n’est plus fixée.

La ville d’Ohma soutient toujours la construction même après l’accident.

Par contre, la ville d’Hakodate, sur Hokkaido et située à 20 kilomètres de la bourgade, a demandé au gouvernement central de suspendre le projet sine die. Un groupe de gens d’Hakodate a lancé une procédure d’injonction judiciaire pour arrêter le projet.

Le maire d’Hakodate, M. Toshiki Kudo, a déclaré au cours d’une conférence de presse précipitée de vendredi dernier que la ville n’approuverait jamais le redémarrage de la construction.

M. Kudo a déclaré que J-Power lui aurait dit qu’un haut responsable viendrait à Hakodate lundi prochain pour expliquer les enjeux. Il a indiqué qu’il renouvellera la demande de la ville.

Il a ajouté que la ville envisage de porter plainte si J-Power maintient son planning.
<Fin>

Categories: Uncategorized

About Author