Tepco “We deny press’s misinformation when it affects the stock price.”

Note : If you are from the international mass media, Don’t read this site before taking a contact with me.

 

 

Tepco makes official announcements to deny “misinformation” by press, on both of their websites in English and Japanese occasionally.

In the press conference of 11/29/2013, Tepco’s spokesman stated they publish those announcements to deny “misinformation” when they think it may affect the company stock price.

The reason why they deny it when it may affect the stock price wasn’t explained.

On their English website, they recently made those announcements on Sep 21, Sep 24, Sep 26, Nov 8, and Nov 22.

This is the latest announcement below.

 

(Quote start)

<Title>

With Respect to ‘Another Moral Hazard of a Banking Organization Financing TEPCO Proceeding’ on the Page 28 of a Morning Issue on Tokyo Shimbun as of November 22, 2013

 

<Content>

On November 22, 2013, Tokyo Shimbun issued an article on the page 28 of its morning edition saying “A banking organization financing TEPCO has been switching its uncollateralized bonds to the collateralized utility bonds. The utility bonds have priority over the damage compensation for victims of Fukushima NPS accident, in case of TEPCO’s bankruptcy. Government of Japan expresses concern that the compensation might fall behind, in case it resolves and disposes of TEPCO. However, the government pretends not to see the act of the banking organization which could deteriorate the situation. A moral hazard (lack of a sense of morality) is proceeding, which is more vicious than the finance for gang groups.”

In order for TEPCO to steadily implement the longitudinal decontamination, or to fulfill our societal responsibility to supply with stable electricity, it is inevitable for us to receive loans from banking organizations. Comprehensive Special Business Plan approved in May 2012 includes such supportive measures as for all affiliated banking organizations to give TEPCO credit via refinancing etc. until TEPCO restores its independent funding such as rejoining a bond market etc., following the outcomes at the conference between Nuclear Damage Liability Facilitate Fund and us.
However, taking our current situation into consideration, it is very difficult for us to take a loan from a bank organization unconditionally, therefore, we try to obtain loans by issuing collateralized private-placement bonds, based on Electricity Business Act, Article 37.

The issue status for the private-placement bonds is released in handouts etc. intended for investors etc on our web-site.

Yesterday (on November 21), we gave these above circumstances to Tokyo Shimbun as a response to the interview with that press, though all our responses were omitted in that article, in addition, the press mentioned there financing for gang groups completely irrelevant to us saying “A moral hazard (lack of a sense of morality) is proceeding, which is more vicious than the finance for gang groups.” The article is inappropriate as a press report which is supposed to be accurate, fair, and responsible, and we regard the article as a one-sided media report seriously lacking in fairness.

(Quote end)

 

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

http://www.tepco.co.jp/en/index-e.html

http://www.tepco.co.jp/en/announcements/2013/1232419_5502.html

 

 

I reject the international mass media to read this site without taking a contact with me.I know some of the mass media corporations read Fukushima Diary to understand the trend so they know when to report about Fukushima as if they were independently following it for a long time.
In short, they make you individual readers pay for this site while they pay nothing, and when they publish the “authorized news”, you pay for the “secondhand news”, which is nothing new for us.
This site is free for the individual readers, but not for corporations.In the world, this site is nearly the only source about Fukushima. I came here alone without any supporting organizations, background or anything. I’m not pleased to be exploited by the corporations that didn’t even properly report about Fukushima when 311 took place.

I demand them to take a contact with me BEFORE reading this site whatever the purpose is.

_____

Français :

Tepco : “Nous démentons les fausses informations de la presse lorsqu’elles peuvent influer sur le cours de l’action.”
Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

 

Tepco publie de temps à autres des démentis officiels sur des “fausses informations” de la presse, à la fois sur leurs sites japonais et anglais.

Au cours de la conférence de presse du 29 novembre 2013, le porte-parole de Tepco a affirmé qu’ils publiaient ces communiqués pour démentir ces “fausses informations” lorsqu’ils pensent qu’elles peuvent influer sur le cours des actions de l’entreprise.
La raison pour laquelle ils ne démentent que lorsque ça peut nuire aux actions n’a pas été précisée.
Ils ont fait récemment des démentis sur leur site en anglais, les 21, 24, 26 septembre et les 8 et 22 novembre.
Leur dernier communiqué est le suivant :
(Citation )
<Titre>
Concernant le “Un autre risque moral issu des organismes bancaires finançant TEPCO” à la Page 28 de l’édition matinale du Tokyo Shimbun du 22 novembre 2013

<Contenu>
Le 22 Novembre 2013, le Tokyo Shimbun a publié un article en page 28 de son édition du matin disant que “Un organisme bancaire de financement de TEPCO a transformé ses obligations non garanties en obligations de services publics garantis. en cas de faillite de TEPCO, ces obligations de service public sont prioritaires devant l’indemnisation des dommages aux victimes de l’accident de la centrale de Fukushima. Le gouvernement du Japon s’inquiète de ce que les indemnisations pourraient passer après au cas où il serait décidé de mettre TEPCO en faillite. Or, le gouvernement prétend ne pas voir d’acte d’organisme bancaire pouvant menacer la situation. On a un risque moral (au sens de manque de moralité) qui est plus pervers que le financement des groupes mafieux.”

il est inévitable pour nous de contracter des prêts auprès d’organismes bancaires pour que TEPCO puisse effectuer la décontamination longitudinale sans interruption et assumer ses responsabilités sociales de fourniture d’électricité stable. Le Plan d’affaires global spécial approuvé en mai 2012 comporte de telles mesures de soutien, tout comme la fourniture de crédits à TEPCO via des refinancements, etc. ceci jusqu’à ce que TEPCO puisse s’autofinancer de façon indépendante comme rejoindre le marché obligataire, etc., à la suite des conclusions de la conférence entre le Fond de Facilitation de Règlement des Dégâts Nucléaires et nous.
Cependant, en prenant en compte notre situation actuelle, il nous est très difficile d’obtenir des prêts bancaires sans conditions, donc, nous essayons d’obtenir des prêts en émettant des obligations privées de placement garantis, sur la base de l’article 37 du Electricity Business Act.

Nous publions sur notre site web l’état de la situation sur les obligations privées en placement garantis dans des documents etc. à l’attention des investisseurs, etc.
Hier (21 novembre), nous avions transmis ces éléments au Tokyo Shimbun en tant que réponse à cet interview et toutes nos réponses ont été omises dans cet article, de plus, cette presse a mentionné l’existence d’un financement de groupes de gangs, chose absolument infondée à nos yeux, tout comme de dire que “On a un risque moral (au sens de manque de moralité) qui est plus pervers que le financement des groupes mafieux”. Cet article est incorrect en tant qu’article de presse supposé être juste, équitable et responsable, nous le considérons comme un rapport orienté particulièrement partial.
(Fin de citation)

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html
http://www.tepco.co.jp/en/index-e.html
http://www.tepco.co.jp/en/announcements/2013/1232419_5502.html

J’interdis à la grande presse internationale de lire et d’utiliser ce site sans préalablement prendre contact avec moi. Je sais que certaines grandes sociétés de presse lisent le Fukushima Diary pour comprendre la tendance et trouver quand rendre compte de la situation de Fukushima comme s’ils la suivaient indépendamment depuis longtemps.
En résumé, ils vous font payer à vous, simples lecteurs, ce qu’ils prennent gratuitement dans ce site et lorsqu’ils publient des “nouvelles de première main” vous payez pour des “nouvelles resucées”, qui n’ont rien de nouveau pour nous.
Ce site est gratuit pour les lecteurs individuels, pas pour les sociétés. Ce site est pratiquement la seule source au monde sur Fukushima. Je viens ici seul sans aucun soutien d’organisation quelconque, ni références, ni rien. Je n’apprécie pas de me faire exploiter par ces sociétés qui n’ont même pas été foutues de relater correctement ce qui se passait à Fukushima quand a eu lieu le mois de mars 2011.

Je leur demande de prendre contact avec moi AVANT de lire ce site dans quelque but que ce soit.

Categories: Uncategorized

About Author