[Column] I started the Japanese version of Fukushima Diary

I started the Japanese version of Fukushima Diary.

 

(cf, [コラム] アンガマラジオことFukushima Diary 日本語版+ はじめました [URL])

 

Nothing changes to English readers, but I would love to explain what I wrote in the Japanese column above.

 

Fukushima blogs are getting less and less even in Japanese blogosphere.

 

Fukushima Diary started in order to inform the world of what’s really going-on in Japan and get some help to Japan. However I thought now I need to fill the blank of news by “importing” Fukushima Diary to Japanese blogosphere.

 

When I started this blog, there were a lot of Japanese blogs to write about Fukushima, and they were much better than me.

As time passed, some of them were “absorbed” by some minor political organization, some just left, some became unable to catch up with the situation.

 

A lot of people have been asking me to do the Japanese blog. I have tried that actually, twice in 2012, but didn’t really have a feedback then.

 

It’s Christmas season. Everyone asks me if I don’t miss Japan. In reality, I’m rather scared of Japan.

This is not just me. A lot of Japanese, especially mothers with little kids, are afraid of where Japan is heading for.

 

This changed my mind.

 

The Japanese version of Fukushima Diary can’t be just a collection of translated articles. It must feature the information about “evacuation”, how it actually is to live outside of Japan, and how I am living in Romania, etc.. Sure the tone and the focus of each article must be modified too.

 

but it’s only for a part of Fukushima Diary readers. so I decided to post it on the special page of Facebook and Tumblr.

 

For the increased volume of the work, I ask them for 7$~ of donation. but that’s not a monthly subscription or anything because this is about their “life”.

 

You see the pink letters on the right side of the page. This is the donation corner for paypal.

 

I know Fukushima information makes you depressed. Nobody wants to read if they can skip. so it can’t be a business, but I hope someone’s kid says, “I was saved because of someone’s blog about Fukushima” when he / she grows up.

 

 

_____

Français :

[Édito] J’ai commencé la version japonaise du Fukushima Diary

 

J’ai commencé la version anglaise du Fukushima Diary. (cf. [コラム] アンガマラジオことFukushima Diary 日本語版+ はじめました  )

Aucun changement pour les lecteurs francophones mais j’aimerai expliquer ce que j’ai écrit dans l’édito en japonais ci-avant.

Les blogs sur Fukushima se réduisent de plus en plus, même dans la blogosphère japonaise.

Le Fukushima Diary était né pour informer le monde de ce qui se passait vraiment au Japon et pour lui trouver un peu d’aide. Je pense maintenant devoir remplir le vide en “important” les  nouvelles du Fukushima Diary dans la blogosphère japonaise.

Quand j’avais commencé ce blog, il y avait beaucoup de blogs japonais écrivant sur Fukushima et ils étaient bien meilleurs que moi.
Avec le temps, certains d’entre eux ont été “absorbés” par de petites organisations politiques, d’autres ont simplement disparu, d’autres ne sont plus arrivés à suivre la situation.

Beaucoup m’ont demandé de faire un blog en japonais. En fait, j’ai essayé deux fois en 2012 mais sans vraiment en avoir de retour.

C’est la période de noël. Chacun me demande si le Japon ne me manque pas. En vérité, je suis assez effrayé par le Japon.
Il n’y a pas que moi. Beaucoup de japonais, les mères de petits enfants notamment, ont peur de la direction que prend le Japon.

Ça a changé ma façon de voir.

La version japonaise du Fukushima Diary ne peut pas être une simple collection d’articles traduits. Elle doit présenter des informations sur “l’évacuation”, comment on vit réellement en dehors du Japon et comment je vis en Roumanie, etc. Évidemment, le ton et le centrage de chaque article doit également être modifié.

mais ça ne concerne pas seulement une partie des lecteurs du Fukushima Diary.alors j’ai décidé de le mettre sur une page spéciale dans Facebook et dans Tumblr.

A cause de l’augmentation conséquente du volume de travail, je leur demande au moins 7$ de dons mais ce n’est pas en abonnement mensuel ni rien parce que c’est leur “vie”.

Les lettres roses que vous voyez à droite de cette page, c’est le coin Paypal pour les dons.

Je sais que les informations sur Fukushima dépriment. Personne ne veut les lire dès qu’on peut l’éviter. alors ça ne peut pas devenir un travail mais j’espère que, quand ils auront grandi, les enfants de certains diront “J’ai été sauvé parce que quelqu’un tenait un blog sur Fukushima”.

Categories: Column