225m3 of leakage → 30 other tank areas may have the same leakage too

Note : If you are from the international mass media, Don’t read this site before taking a contact with me.

 

 

Following up this article.. 225 m3 of contaminated rain water leaked / Possibly absorbed by the ground already [URL]

 

Other tank areas may also have the same concrete cracks to leak contaminated rain water. Tepco’s spokesman stated in the press conference of 12/25/2013.

The leakage of 225m3 is thought to be caused by the cracks or deterioration of the sealing of the joint parts of base concrete.

From Fukushima Diary’s research, there are at least 30 more tank areas that may have the same problem in Fukushima plant area.

Tepco states the concrete cracks may have been enlarged because the concrete shrank due to the cold weather.

 

High level of contamination is found in groundwater of various locations of plant area. Especially about radiation level in the drains, Tepco is required to submit the data to NRA (Nuclear Regulation Authority) but Tepco hasn’t submitted it so NRA cannot hold the working group meeting for over 2 months.

These cracked base concrete may escalate the groundwater contamination.

In the seaside of plant area, the atmospheric dose is rising due to the contaminated groundwater. This spreading contaminated groundwater may even increase the radiation dose all over the plant area.

About the countermeasures, Tepco suggests re-coating the surface of the concrete, however, it won’t be the fundamental solution.

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_131225_05-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

 

 

I reject the international mass media to read this site without taking a contact with me.I know some of the mass media corporations read Fukushima Diary to understand the trend so they know when to report about Fukushima as if they were independently following it for a long time.
In short, they make you individual readers pay for this site while they pay nothing, and when they publish the “authorized news”, you pay for the “secondhand news”, which is nothing new for us.
This site is free for the individual readers, but not for corporations.In the world, this site is nearly the only source about Fukushima. I came here alone without any supporting organizations, background or anything. I’m not pleased to be exploited by the corporations that didn’t even properly report about Fukushima when 311 took place.

I demand them to take a contact with me BEFORE reading this site whatever the purpose is.

_____

Français :

Fuite des 225 m³ → 30 autres zones de citernes ont pu connaître aussi le même genre de fuite
Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

Article lié : Une fuite de 225 m³ d’eau de pluie radioactive / Sans doute déjà absorbée par le sol

 

D’autres zones de citernes peuvent avoir aussi le même genre de fissures laissant passer les eaux de pluie extrêmement radioactives.  Le porte-parole de Tepco l’a déclaré au cours de la conférence de presse du 25 décembre 2013.

La fuite de 225 m³ est considérée comme issue des fissures ou/et de la détérioration des parties jointives de leurs bases en béton.
D’après les recherches du Fukushima Diary, dans la centrale de Fukushima il y a au moins 30 zones de citernes de plus qui peuvent avoir le même problème.
Tepco affirme que les fissures du béton ont pu s’élargir parce que le béton se rétracte quand il fait froid.

La radioactivité est élevée en différents endroits de la centrale. Tepco est tenue de transmettre ses données à la NRA (Nuclear Regulation Authority , l’Autorité de Règlementation Nucléaire) en particulier pour ce qui concerne la radioactivité des canaux d’évacuation  mais Tepco ne les a pas transmises ce qui fait que la NRA ne peut pas réunir son groupe de travail depuis plus de 2 mois.
Ces embases en béton fissurées vont contribuer à augmenter la contamination des eaux souterraines.
La radioactivité ambiante augmente sur le côté mer de la centrale à cause de la contamination grave des eaux souterraines.
Cette diffusion des eaux souterraines hautement radioactives est même partie pour faire monter la radioactivité ambiante dans toute la centrale.
Tepco suggère de recouvrir toute la surface avec du béton en tant que contre-mesure mais ce ne peut être une solution radicale.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_131225_05-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

J’interdis à la grande presse internationale de lire et d’utiliser ce site sans préalablement prendre contact avec moi. Je sais que certaines grandes sociétés de presse lisent le Fukushima Diary pour comprendre la tendance et trouver quand rendre compte de la situation de Fukushima comme s’ils la suivaient indépendamment depuis longtemps.
En résumé, ils vous font payer à vous, simples lecteurs, ce qu’ils prennent gratuitement dans ce site et lorsqu’ils publient des “nouvelles de première main” vous payez pour des “nouvelles resucées”, qui n’ont rien de nouveau pour nous.
Ce site est gratuit pour les lecteurs individuels, pas pour les sociétés. Ce site est pratiquement la seule source au monde sur Fukushima. Je viens ici seul sans aucun soutien d’organisation quelconque, ni références, ni rien. Je n’apprécie pas de me faire exploiter par ces sociétés qui n’ont même pas été foutues de relater correctement ce qui se passait à Fukushima quand a eu lieu le mois de mars 2011.

Je leur demande de prendre contact avec moi AVANT de lire ce site dans quelque but que ce soit.

About Author