After discharge, Tepco found all β nuclides density higher than safety limit outside of the tank area dams

Following up this article..Tepco discharged 1,130 tones of “rainwater” from 7 tank areas [URL]

 

On 9/18/2013, Tepco announced they actually measured all β nuclides (including Strontium-90) from retained water outside of the tank area dams, and it was higher than the safety limit in 2 of 7 locations. They state they couldn’t find retained water in 1 of 7 locations.

 

On 9/16/2013, Tepco discharged the “rainwater” retained in 7 tank areas due to the Typhoon. About the safety of discharge, Tepco stated the all β nuclides density was lower than the safety limit (30,000 Bq/m3 as Strontium-90).

However after the discharge, Tepco announced all β nuclides density in retained water outside of the dams were higher than the safety limit on 9/16/2013. Tepco is stating it has nothing to do with the discharge, the collected water wasn’t affected by the discharge.

The highest reading was 59,000 Bq/m3, the second highest reading was 32,000 Bq/m3.

By this data, Tepco comments the discharged water was less contaminated than the background of Fukushima nuclear plant. However, if Tepco’s statement is correct, this means the background is already over the safety limit.

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_130918_10-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1230596_5117.html

 

 

You can ignore the truth but the truth won’t ignore you.

_____

Français :

Après décharge, Tepco découvre que la radioactivité en β est au-dessus de la limite de sécurité en dehors du barrage cernant une zone à citernes

 

Article lié : Tepco a déversé 1 130 tonnes “d’eau de pluie” de 7 zones de citernes

Le 18 septembre 2013, Tepco déclare qu’ils ont réellement relevé la radioactivité β (dont le strontium 90) dans les eaux stagnantes en dehors des barrages cernant les citernes et elle est au-dessus de la limite de sécurité pour 2 des 7 points échantillonnés.

Le 16 septembre 2013, Tepco avait déversé des “eaux de pluie” accumulées dans 7 zones de citernes à cause du typhon. Concernant la sécurité de ce déversement, Tepco affirme que la radioactivité en β était inférieure à la limite de sécurité (30 000 Bq/m³ avec strontium 90).
Or, après le déversement, Tepco a déclaré le 16 septembre 2013 que la radioactivité β dans les eaux stagnant à l’extérieur des barrages était au-dessus de la limite de sécurité. Tepco affirme que c’est sans rapport avec le déversement, que ces eaux stagnantes n’ont pas eu de relation avec celles déversées.

Le record est de 59 000 Bq/m³, le second de 32 000 Bq/m³.
Selon ces données, Tepco déclare que la radioactivité des eaux déversées étaient inférieure au bruit de fond de la centrale nucléaire de Fukushima. Néanmoins, si les affirmations de Tepco sont correctes, ça signifie que le bruit de fond est déjà au-dessus de la limite de sécurité.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_130918_10-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1230596_5117.html

Vous pouvez ignorer la vérité mais la vérité ne vous ignorera pas.

About Author