“Like a garbage house” / Tepco’s spokesman “Storage cabinet is too messed to track the past samples”

Following up this article.. [Tepco's upward revision] “80 BILLION was actually 280 BILLION Bq/m3 in last summer’s leakage” [URL]

 

The storage cabinet of contaminated water samples is not properly managed, remains like a “garbage house”, Tepco’s spokesman talked on 4/11/2014.

 

Regarding 300 m3 leakage of contaminated water, Tepco revised the radioactive density from 80 billion Bq/m3 to 280 billion Bq/m3 on 4/11/2014.

From their report submitted to NRA (Nuclear Regulation Authority), they have already “abandoned” the actual sample, so calculated the density based on their correction model. It therefore is not known how much the actual density was.

 

Regarding the reason why the sample was abandoned, Tepco’s spokesman said, every sample is supposed to be stocked for 3 months. However the storage cabinet is not organized as it should be, it is being like a “garbage house”.

Among the disorganized samples, the workers must look for the right sample just based on the label put on the case. They don’t know why the issued sample of 280 billion Bq/m3 was abandoned either.

 

Tepco is not even able to organize the contaminated water samples, but they are believed to be able to operate the decommissioning site of Fukushima.

 

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

“Comme une baraque à ordures” / Le porte-parole de Tepco : “L’armoire de stockage est trop en foutoir pour retrouver les anciens échantillons”

 

Article lié : [Les révisons à la hausse de Tepco] “Lors de la fuite de l’été dernier on a eu 280 MILLIARDS Bq/m³ et non pas 80 MILLIARDS”

L’armoire de stockage des échantillons d’eau extrêmement radioactive n’est pas gérée correctement, elle ressemble à une “baraque à ordures” a déclaré le porte-parole de Tepco ce 11 avril 2014.

Concernant la fuite des 300 m³, ce 11 avril 2014, Tepco rectifie sa radioactivité en la passant de 80 à 280 milliards de Bq/m³.
Selon le rapport qu’ils ont remis à la NRA (Nuclear Regulation Authority), ils ont déjà “abandonné” l’échantillon d’origine, donc ont re-calculé la radioactivité en se basant sur leur seul modèle de correction. On ne sait donc pas quelle a été la radioactivité réelle.

Concernant la raison pour laquelle l’échantillon a été abandonné, le porte-parole de Tepco a déclaré que le moindre échantillon est supposé être stocké 3 mois. Néanmoins, l’armoire de stockage n’est pas organisée comme elle le devrait, ça ressemble à une “baraque à ordures”.
Dans cette masse d’échantillons sans organisation, les travailleurs doivent rechercher le bon uniquement à partir des étiquettes des boîtes. Ils ne savent pas non plus pourquoi l’échantillon des 280 milliards de Bq/m³ en question a été abandonné.

Tepco est supposé être capable de réaliser le démantèlement de tout le site de Fukushima alors qu’ils ne sont même pas capables d’organiser de simples échantillons d’eau extrêmement radioactive.

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html
Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.








3/30から5/5まで、おれ氏はキプロスを調査しておりもす。


オラソダ調査の時に何度も弁護士の口から出てきた国、キプロスで起業→オラソダで支店開設をすれば同じ要領で世界中の国でビザが(σ・∀・)σゲッツ!!出来るのか。理論上では可能ですが、実際に出来るのかは誰か暇な奴が確かめてみないといけません。ということで、世界で幼稚園児の次に暇な男、おれ氏がやってきます。

調査費は自腹で、見積もりを出す以前にキプロスに飛び込んでしまいましたが、未開の地を開拓するサソタ・オレオ号にみなさんのオレオを投資して頂けると嬉しいです。費用は全部で切りのいいところで222.5オレオになる見込みですたい。1オレオ(10$、オレオ数はQuantityで変更可能)〜から、顔本、たそぶらーの専用ページへアクセス出来もふ!

現在の総オレオ/目標オレオ:81/222.5

You can edit Quantity
FacebookのURLかよく使うメアドをお願いします


毎月オレオ(オレアーの扉)
FacebookのリンクかTumblrのURL送付先メアド



Fukushima Diary can accept donation directly at bank.
Le Fukushima Diary peut recevoir des dons directement à sa banque.
Fukushima Diaryは銀行口座でも直接寄付を受けられます。
情報は以下のとおりです。

BANK : PIRAEUS BANK ROMANIA

USD
IBAN : RO37PIRB4203739401003000

EURO
IBAN : RO71PIRB4203739401002000

SWIFT : PIRBROBU
Beneficiary : FUKUSHIMA DIARY SRL (NOT Iori Mochizuki)
Bénéficiaire : FUKUSHIMA DIARY SRL (PAS Iori Mochizuki)
 

Thank you for your donation. Fukushima Diary genuinely runs on your support.
Merci pour vos dons. Le Fukushima Diary tourne fondamentalement par votre aide.
支援ありがとうございます。Fukushima Diaryは100%寄付で運営されています。
Donation

Recurring Donations. Monthly donation is very helpful.
Dons réguliers. Les dons mensuels aident beaucoup.
毎月引き落とし。とても助かるし応援されてる感じがします。
Monthly donation



Fukushima Diary can accept donation directly at PoBox too. You don't need to write the receiver's name (Only the address below is needed) but you can write it as Mochizuki Iori or Fukushima Diary SRL as well.

Le Fukushima Diary accèpte aussi les dons directement à sa boîte postale. Il est inutile de mettre un destinataire (l'adresse ci-dessous donnée seule suffit) mais vous pouvez l'adresser aussi bien à Iori Mochizuki ou à la Fukushima Diary SRL.

Fukushima Diaryは私書箱でも直接寄付などの郵便を受けられるようになりました。下記の住所が記載されていれば受取人の名前を書く必要はありませんが、Mochizuki Iori または Fukushima Diary SRLというように書いても問題ありません。

情報は以下のとおりです。

OFICIUL POSTAL BUCURESTI 22 ROMANIA CASUTA POSTALA 110
 

[Tepco's upward revision] “80 BILLION was actually 280 BILLION Bq/m3 in last summer’s leakage”

Following up this article.. Leaked all β of “300m3 leakage accident” was also underestimated / INES level might be increased [URL]

 

All β nuclide density was 280,000,000,000 Bq/m3 in the leaked tank water last summer. All β nuclide means the collective of the nuclides to include Strontium-90.

Tepco announced the all β nuclide density was 80,000,000,000 Bq/m3 in the beginning. They raised the reading by 3.5 times much after over half a year has passed.

 

Though contaminated water issue is the main concern of the entire Pacific region, Tepco was mis-analyzing the contaminated water and the wrongly analyzed samples were all underestimated instead of overestimated. Tepco states the wrongly analyzed samples were only 173, and they submitted the report about the 168 revised analysis data to NRA (Nuclear Regulation Authority) on 4/11/2014.

The analysis of “280,000,000,000 Bq/m3″ was quietly mentioned in this report, which Tepco didn’t refer to until a press inquired in the press conference of 4/11/2014.

 

Whether it was intentional or not, the government of Japan and Tepco tend to publish the unrealistically optimistic data in the beginning, and have upward revision when the public opinion withdraws from the issue.

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140411_04-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

[Les révisions à la hausse de Tepco] “Lors de la fuite de l’été dernier on a eu 280 MILLIARDS Bq/m³ et non pas 80 MILLIARDS

 

Article lié : La radioactivité β de “la fuite des 300 m³” a également été sous-estimée / Le niveau INES devrait être relevé

La citerne qui a fuit l’été dernier a libéré un total de radioactivité β de 280 000 000 000 Bq/m³ . La radioactivité β englobe la totalité des radionucléides dont le strontium 90.
Tepco l’avait déclarée au départ être de 80 000 000 000 (80 milliards de) Bq/m³. Au bout de presque six mois ils multiplient le résultat de leurs relevés par 3,5.

Tepco a mal analysé ses eaux extrêmement radioactives et les relevés des échantillons analysés ont tous été sous-estimés au lieu d’être surestimés alors que le problème de ces eaux extrêmement radioactives est le plus grand souci pour toute la région Pacifique. Tepco avait affirmé qu’il n’y a eu que 173 échantillons mal analysés et ils ont fourni à la NRA (Nuclear Regulation Authority) le 11 avril 2014  un rapport à ce propos sur 168 échantillons réanalysés.
Le résultat des “280 000 000 000 Bq/m³” est tranquillement cité dans ce rapport dont Tepco n’a jamais fait mention à la presse jusqu’à ce qu’elle s’en inquiète au cours de la conférence de presse du 11 avril 2014.

Que ce soit volontaire ou non, le gouvernement nippon et Tepco ont tendance à d’abord publier des données optimistes à l’absurde et à faire la rectification à la hausse lorsque l’opinion publique se détourne du problème.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140411_04-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

[Video column] Fukushima Diary talks “Tepco washing off Plutonium to the Pacific, huge risk for the least effect”

Tepco plans to start discharging the bypass water to the Pacific from this coming June, but alpha nuclides including Plutonium-238/239/240 and Uranium-235/238 will not be tested nor filtered.

It would decrease only 10~25% of the groundwater flowing to the plant buildings, but why do they have to take such a risk ?

When they finish building the underground wall on the seaside, the stopped groundwater may come up to the bypass well point as well.

Fukushima Diary thinks it’s nothing but a performance of the government of Japan and Tepco to show as if they could be still doing something, they had a card in their hand.

 

 

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

[Édito Vidéo] Les entretiens du Fukushima Diary : “Tepco lessive le plutonium dans le Pacifique, un risque énorme  pour un effet minimum”

 

Tepco préviot de commencer le déversement des eaux de la dérivation dans l’océan Pacifique à partir du mois de juin mais sans en mesurer ni filtrer les alpha-nucléides comme les plutonium 238/239/240 et uranium 235/238.
Ça devrait diminuer de 10 à 25 % seulement le flot des eaux souterraines qui inondent les bâtiments de la centrale, mais pourquoi doivent-ils prendre un tel risque ?
Les eaux souterraines bloquées pourront rejoindre et dépasser les puits de forage lorsqu’ils auront fini de construire le mur souterrain du côté mer.
Le Fukushima Diary pense qu’il ne s’agit que d’un numéro du gouvernement japonais et de Tepco voulant faire croire qu’ils sont toujours en train de faire quelque chose, ils avaient cette carte en main.

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Tepco started pumping up the bypass water to discharge / Tritium density jumped up to 87% of desired safety level

↑ The groundwater bypass wells

 

 

↑ The tanks to stock pumped water before discharging

 

 

Following up this article.. Tepco NOT to analyze Plutonium or Uranium in bypass water before discharging to the Pacific [URL]

 

Tepco started pumping up the groundwater from the bypass wells on 4/9/2014. They have already stocked the pumped water, but adding the new water to prepare to discharge to the sea.

They announced they are going to take approx. 1 month to analyze the water. However they usually take longer than a few months to analyze α nuclide to include Plutonium, Uranium and Americium etc.. in the water sample. This means they won’t analyze the pumped water for those nuclides.

 

Since they announced to discharge the bypass water “after radiation check”, contamination levels have been increasing in the water for some reason.

From the radiation test of 4/8/2014, Tritium density marked the highest readings in 3 of 8 bypass wells. In one of the wells, the highest density of Tritium has been exactly 1,200,000 Bq/m3 this March as if it was set not to indicate over this certain number. (cf, [Coincidence ?] 3 highest densities of Tritium are “exactly 1,200,000 Bq/m3″ in groundwater bypass [URL 2]) However it swiftly went up to 1,300,000 Bq/m3. This is already 87% of Tepco’s “desired dischargable level”.

 

http://www.tepco.co.jp/news/2014/images/140404a.pdf

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140408_05-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2014/images/pump_well_14041001-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235417_5851.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

Tepco a commencé les pompages de la dérivation : la radioactivité en tritium a grimpé à 87 % de la limite de sécurité visée

 

↑ Les puits de la dérivation des eaux souterraines
.
↑ Les citernes qui stockent les eaux pompées avant leur déversement en mer

Article lié : Tepco n’analysera PAS le Plutonium ou l’Uranium des eaux de la dérivation avant leur décharge dans le Pacifique

Le 9 avril 2014, Tepco a commencé le pompage des eaux souterraines par les puits de dérivation. Ils ont déjà stocké des eaux pompées mais ils en ajoutent en préparation au déversement en mer.
Ils ont déclaré qu’ils leur faudra environ 1 mois pour analyser ces eaux. Néanmoins, il leur faut habituellement plus que quelques mois pour analyser dans leurs échantillons d’eau les α-nucléides dont les plutonium, uranium, américium, etc. Ceci signifie qu’ils ne rechercheront pas ces nucléides dans les eaux pompées.

La radioactivité augmente dans ces eaux depuis qu’ils ont annoncé qu’ils allaient les déverser en mer “après contrôle de leur radioactivité”.
Selon les examens de la radioactivité du 8 avril 2014, la concentration en tritium a battu des records dans 3 des 8 puits de dérivation. Dans l’un d’eux, le record a été de 1 200 000 (1,2 millions de) Bq/m³ en ce mois de mars comme s’il était configuré pour ne jamais indiquer plus que cette valeur (cf. [Coïncidence ?] Les 3 records de radioactivité du tritium sont “exactement de 1,2 millions de Bq/m³” dans les eaux de la dérivation). C’est cependant furtivement monté à 1 300 000 (1,3 millions de) Bq/m³. On est déjà à 87% du “niveau limite désiré pour les déversements” de Tepco .

http://www.tepco.co.jp/news/2014/images/140404a.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140408_05-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2014/images/pump_well_14041001-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235417_5851.html

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Two M4 quakes hit Kanto region within only 2 minutes on 4/10/2014

Two M4 class of the earthquakes hit Kanto region within only 2 minutes on 4/10/2014, according to Japan Meteorological Agency.

 

The first one occurred at 13:17 (JST), magnitude was 4.0. The second one occurred at 13:19 (JST), magnitude was 4.1.

The maximum seismic intensity was 2 about both of them. The intensity was 1 ~ 2 in the east part of Tokyo.

 

The epicenters of both of the quakes were in the North-West part of Chiba prefecture. The depth was approx. 80 km about both of the quakes too.

The connection of these earthquakes haven’t been explained by Japan Meteorological Agency.

 

http://www.jma.go.jp/jp/quake/quake_local_index.html

http://bousai.tenki.jp/bousai/earthquake/detail-20140410131726.html

http://bousai.tenki.jp/bousai/earthquake/detail-20140410131915.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

Ce 10 avril 2014, deux séismes M4 frappent la région de Kanto en seulement 2 minutes

 

Selon la Japan Meteorological Agency, ce 10 avril 2014 2 séismes de classe M4 ont frappé la région de Kanto en 2 minutes seulement.

Le premier à 13:17 (JST), de magnitude 4,0, le second à 13:19 (JST), de magnitude 4,1.
L’intensité sismique maximale était de 2 environ pour les deux. L’intensité était entre 1 et 2 à l’Est de Tokyo.

Les épicentres des deux séismes se situaient au Nord-Ouest de la préfecture de Chiba. Leur profondeur était d’environ 80 km pour les deux aussi.
Le lien entre ces séisme n’est pas expliqué par la Japan Meteorological Agency.

http://www.jma.go.jp/jp/quake/quake_local_index.html
http://bousai.tenki.jp/bousai/earthquake/detail-20140410131726.html
http://bousai.tenki.jp/bousai/earthquake/detail-20140410131915.html

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Tepco NOT to analyze Plutonium or Uranium in bypass water before discharging to the Pacific

Following up this article.. Tepco plans to discharge pumped groundwater to the sea this coming June [URL]

 

Tepco is not going to analyze / put the safety limit on α nuclides including Plutonium-238/239/240 and Uranium-235/238 in bypassed groundwater to discharge.

They are planning to discharge the pumped groundwater to the Pacific from this coming June. They are supposed to analyze the contamination though they won’t filter the pumped water.

 

However from their answer to the local fishery cooperative, α nuclides will be excluded from the checking list. No matter how contaminated by Plutonium, Uranium, or / and Americium the water is, the pumped water will be discharged limitlessly.

 

α nuclides, which are the highest risk for the health and environment, are hardly checked in fishery products either. Potential Plutonium or Uranium of Fukushima plant will be discharged to the Pacific without any checking, and it can be transferred to the body of the fishery products consumers with no control.

 

http://www.tepco.co.jp/news/2014/images/140404a.pdf

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

Tepco n’analysera PAS le Plutonium ou l’Uranium des eaux de la dérivation avant leur décharge dans le Pacifique

 

Article lié : Tepco prévoit de déverser en mer les eaux souterraines pompées dès juin prochain

Tepco ne va pas rechercher / respecter la limite de sécurité des α-nucléides dans les eaux souterraines de la dérivation déversées en mer, y compris pour les plutonium 238/239/240 et Uranium 235/238.
Ils prévoient de commencer à les déverser à partir de juin prochain. Ils sont supposés analyser la radioactivité  même s’ils ne filtrent pas les eaux pompées.

Or, selon leur réponse aux coopératives de pêche locales, les α-nucléides sont exclus de leurs contrôles. Les eaux pompées seront déversées sans limite et sans contrôle quelles que soient leurs concentration en plutonium, uranium, ou/et américium.

Les α-nucléides, qui sont ceux les plus dangereux pour la santé comme pour l’environnement, ne sont quasiment pas contrôlés non plus dans les produits de la mer. Les plutonium et uranium de la centrale de Fukushima vont être déversés dans le Pacifique sans aucun contrôle, ils seront ensuite assimilés par la faune et la flore marines puis, sans aucun contrôle non plus, par les humains.

http://www.tepco.co.jp/news/2014/images/140404a.pdf

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Fukushima plant to produce over 560,000 m3 of radioactive debris by 2027 / No storage facility for 30% of them

 

 

Following up this article.. [Photo] Tepco finally started removing the Tsunami debris in plant area, trucks, pipes, etc.. [URL]

 

Fukushima plant is estimated to produce 560,000 m3 of radioactive debris by 2027. Tepco released the assumption on 4/7/2014.

 

Tepco plans to recycle a part of it, but 160,000 m3 would still remain. This is the equivalent of 328 of 25m swimming pools, and Tepco doesn’t have sufficient storage facilities for it. Also, it doesn’t include the parts of reactor buildings or contaminated water tanks. If they end up dismantling a part of the plant buildings or current water tanks, this assumed volume would even increase.

 

On 4/7/2014, Tepco published the estimate of the potential debris volume produced by 2027. Currently they stock the debris caused by 311, and are going to have to stock more debris from dismantling the leaked contaminated water tanks.

The potential debris volume is 560,000 m3 in total. The highest surface dose is over 30 mSv/h.

Tepco plans to recycle a part of it if the surface dose is lower than 1 mSv/h. The recycled debris would be concrete and subbase course material. They are also to reduce the volume of the steal parts and reuse it as the shielding material or storage container.

However still 160,000 m3 of the debris is assumed to remain to be stocked even based on Tepco’s calculation. It is not announced where the reused material would be consumed either.

 

They only focus on the shortage of contaminated water storage, but Tepco is also in a serious shortage of radioactive debris storage facilities.

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/roadmap/images/l140407_05-j.pdf

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

La centrale de Fukushima aura produit plus de 560 000 m³ de gravas radioactifs en 2027 : Aucun équipement de stockage pour 30% d’entre eux

 


Article lié : [Photo] Tepco commence enfin à retirer les décombres du tsunami de l’enceinte de la centrale, camions, tuyaux, etc.

On estime que la centrale de Fukushima va produire 560 000 m³ de gravas radioactifs à l’horizon 2027. Tepco publie cette estimation le 7 avril 2014.

Tepco prévoit d’en recycler une partie mais il en restera au moins 160 000 m³. C’est équivalent à 328 piscines de natation de 25 m et Tepco n’a pas assez de capacité de stockage pour ça. En outre, ça ne prend pas en compte les bâtiments du réacteur et les citernes à eaux extrêmement radioactive. S’ils en viennent à démanteler une partie des bâtiments de la centrale ou des citernes actuelles, ce volume supposé va encore plus augmenter.

Le 7 avril 2014, Tepco publie une estimation du volume potentiel de gravas produits vers 2027. Actuellement, ils stockent les gravas du 11-3 et vont avoir à entreposer encore plus de gravas issus du démontage des citernes à eau extrêmement radioactive qui ont fuit.
Le volume potentiel des gravas est de 560 000 m³ au total. Le record de radioactivité en surface dépasse les 30 mSv/h.
Tepco prévoit d’en recycler une partie lorsque la radioactivité en surface sera inférieure à 1 mSv/h. Les gravas recyclés serviront à faire du béton ou des remblais. Ils vont aussi réduire le volume des gravas métalliques et les réutiliser comme éléments d’isolation ou conteneurs de stockage.
Il devrait néanmoins rester 160 000 m³ de gravas à stocker même sur la base des calculs de Tepco. Ils ne précisent pas non plus où seront consommés les matériaux recyclés.

Ils sont obnubilés par la pénurie pour le stockage des eaux extrêmement radioactives mais Tepco est également en pénurie grave d’équipements de stockage des gravas radioactifs.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/roadmap/images/l140407_05-j.pdf

 

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

[Deteriorating plant] Reactor 1 thermometer malfunctioned “due to the leaked rainwater”

One of the thermometers in reactor1 malfunctioned due to the leaked rainwater, according to Tepco. It is assumed to take 40 years to decommission the crippled Fukushima plant. It’s been only 3 years but one of the most important sensors is already deteriorated seriously.

 

At 4 am of 4/4/2014, one of the thermometers in Reactor1 primary containment vessel suddenly indicated -20℃. It was indicating 17.2℃ before then.

 

On 4/7/2014, Tepco found a connecting part of the cable sank in water. The thermometer indicated the normal temperature when they took the connector out of the water.

Tepco’s spokesman announced the water was the leaked rainwater.

 

The reactor buildings turned out to be so deteriorated that rainwater leaks even to the inside of the facilities already.

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140407_05-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

[Centrale en décomposition] Un thermomètre du réacteur 1 en drapeau “à cause d’infiltrations de pluie”

 

Selon Tepco, un des thermomètres du réacteur 1 a mal fonctionné à cause des écoulements de l’eau de pluie. Le démantèlement de la centrale dévastée de Fukushima devrait prendre 40 ans. Ça ne fait que 3 ans et l’une des sondes les plus importantes est déjà sérieusement endommagée.

Le 4 avril 2014 à 16:00 un des thermomètres de l’enceinte de confinement primaire du réacteur 1 a brusquement indiqué  -20℃. Il indiquait 17,2 ℃ jusque-là.

Le 7 avril 2014, Tepco découvre une prise du câble noyée dans l’eau. Le thermomètre s’est mis à indiquer la température normale lorsque ils ont retiré la prise de l’eau.
Le porte-parole de Tepco a déclaré que l’eau provenait d’infiltration d’eau de pluie.

Le bâtiment du réacteur se révèle être tellement abimé que l’eau de pluie s’infiltre déjà même à l’intérieur des équipements.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140407_05-j.pdf

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Monitoring post closest to reactor4 “malfunctioned”→Back up post “malfunctioned”→40 mins of “recording blank”

One of the monitoring posts malfunctioned on 4/4/2014, according to Tepco. The monitoring post is to measure the radiation level on the plant area border, where is the closest to reactor4.

They switched it to the back up post, however it malfunctioned as well. Tepco ended up sending a human worker to measure the radiation level, however they missed the record of the radiation level for 40 minutes.

 

When the human worker started measuring the radiation level, the dose level was 2.5 μSv/h, which is the same as just before the monitoring post malfunctioned, Tepco announced.

Tepco stated the monitoring post went back on about one hour later, however the cause isn’t announced. It is unknown what happened during the “missing” 40 mins.

 

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140404_06-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/index-j.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

La borne de surveillance la plus proche du réacteur 4 a “mal fonctionné”→ la borne de secours a “mal fonctionné”→40 mins “vierges d’enregistrement”

 

Selon Tepco, une des bornes de surveillance a mal fonctionné le 4 avril 2014. Les bornes de surveillance relèvent la radioactivité ambiante aux limites de la centrale, celle-ci est la plus proche du réacteur 4.
Ils ont basculé sur la borne de secours mais elle a mal fonctionné aussi. Tepco a fini par envoyer un ouvrier pour relever le niveau de radioactivité, néanmoins ils n’ont pas pu enregistrer la radioactivité pendant 40 minutes.

Tepco a déclaré que quand le travailleur a commencé ses mesures, la radioactivité ambiante était à 2,5 μSv/h, soit la même chose que ce qu’il y avait juste avant que la borne commence à mal fonctionner.
Tepco affirme que la borne de surveillance a été remise en marche environ une heure plus tard, néanmoins la cause de la panne n’est pas communiquée. On ne sait pas ce qui s’est passé pendant les 40 mins “manquantes”.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140404_06-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/index-j.html

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Tepco to reduce the regular press conference from 3 times to just once in Tokyo per week

Tepco is going to reduce their regular press conference from 3 times to twice a week from this July. Tepco’s spokesman announced on 4/4/2014.

Among the two press conferences, one conference will be in Fukushima, and the other conference will be in Tokyo, therefore it will be only once in Tokyo practically.

 

They used to hold the press conference every weekday, but they reduced it to only 3 times a week in December of 2012. Tepco is going to reduce it even less.

 

Tepco is obviously not publishing all the information, however their press conference was one of a few sources along with NRA (Nuclear Regulation Authority).

 

Multiple media even including so-called mass media made complaints in the press conference of4/4/2014. They stated it can’t be decided only by Tepco etc.

As the reason, Tepco announced they can organize the press conference better that way.

 

Tepco also confessed that they have the unofficial place to update so-called mass media. They provide the mass media with information material on the daily basis in the press room of NRA.

 

Note : This is totally my personal view. Please skip this part if you are seeking just information. – I honestly think the foreign media really should have attended Tepco’s press conference to give them more pressure. Foreign media reported about Fukushima more honestly than Japanese just after 311, but most of them withdrew until they realized the seriousness of the contaminated water issue in 2013. Though the situation is rapidly changing, a lot of the non Japanese “journalists” stopped at the level of “Fukushima 50″ or “Fukushima ostrich”, all they do is just to retweet NHK news and try to sell their book. Even though they look totally outdated, almost dropping out, they should have re-started attending the press conference at least once a week since the summer of 2013. The fact that international media attend at the conference could have changed the situation and the world. Approaching Fukushima plant by boat or chasing after ostrich might look more heroic, but the reality is “radiation is invisible, it’s totally un-sensable”. Battle field journalist-ish approach doesn’t fully work in Fukushima. They could have been more into reading into Tepco’s “decorated” data or pressuring Tepco somehow.

 

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

Tepco va passer de 3 à seulement une conférence de presse par semaine à Tokyo

 

Tepco va réduire le nombre de leurs conférences de presse de Tokyo de 3 à une seule fois par semaine à partir de juillet. Le porte-parole de Tepco l’a déclaré le 4 avril 2014.
Des deux conférences de presse, une se tiendra à Fukushima et l’autre à Tokyo, donc il n’y en aura plus qu’une seule dans Tokyo en pratique.

Ils avaient l’habitude d’en tenir une par jour mais ils sont passés à 3 par semaine en décembre 2012. Tepco va les réduire encore plus.

Tepco ne divulgue évidemment pas toutes les informations, néanmoins leurs conférences de presse étaient une des rares sources d’information avec celles de la NRA (Nuclear Regulation Authority).

De nombreux organes de presse, y compris ceux qualifiés de mass media se sont plaints au cours de la conférence de presse du 4 avril 2014. Ils affirmaient que ceci ne peut pas être décidé par Tepco seulement, etc.
En justification, Tepco a déclaré qu’ils pourraient mieux organiser ces conférences ainsi.

Tepco a aussi avoué qu’ils ont un lieu non-officiel pour informer ceux soi-disant de la grande presse. Ils informent la grande presse de façon quotidienne dans la salle de presse de la NRA.

Note : Ce qui suit est mon avis strictement personnel. Merci de sauter cette partie si vous ne cherchez que l’information.
- Je pense sincèrement que la presse étrangère auraient vraiment du se rendre aux conférences de presse de Tepco pour leur mettre plus de pression. La presse étrangère a couvert avec plus d’honnêteté que la japonaise juste après le 11-3 mais la plupart d’entre eux se sont retirés jusqu’à ce qu’ils réalisent la gravité du problème des eaux extrêmement radioactives en 2013. Bien que la situation change rapidement, beaucoup de “journalistes” non-japonnais  se sont arrêtés au niveau “Fukushima 50″ ou “autruche de Fukushima”, tout ce qu’ils font c’est retweeter les nouvelles de la NHK et d’essayer de vendre leurs bouquins. Bien qu’ils aient l’air complètement dépassés, pratiquement largués, ils auraient du recommencer à se rendre aux conférences au moins une fois par semaine depuis l’été 2013. Le simple fait que la presse étrangère se rende à ces conférences aurait pu changer la situation et la face du monde.  S’approcher en bateau de la centrale de Fukushima ou courir après les autruches peut avoir l’air plus héroïque mais la réalité est que “la radioactivité est invisible et qu’on ne la sent pas”. Une approche journalistique de correspondant de guerre ne marche pas bien pour Fukushima. Ils auraient pu être plus dans la lecture des données “décorées” de Tepco ou de presser Tepco d’une façon ou d’une autre.

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Powered by WordPress | Designed by: penny auctions | Thanks to credit repair, seo services and st louis seo