Iron-oxidizing bacterium forming microbial population in contaminated groundwater

Iron-oxidizing bacterium forming microbial population in contaminated groundwater

Following up this article.. Unidentified algae looking-creature mass generated in bypass well / Tepco “Great quantity” [URL]

 

The unidentified algae was Iron-oxidizing bacterium, Tepco announced in the report published on 11/27/2014.

Iron-oxidizing bacteria are bacteria that derive the energy they need to live and multiply by oxidizing dissolved ferrous iron. [Wikipedia]

 

The bacteria is forming the yellowish brown iron sediment (as photos below), which true fungi and protozoans are also living in. It turns black when the water is pumped up so it is also assumed that sulfate−reducing bacteria.

By a camera inspection, they observed the yellowish brown sediment accumulates on the internal wall of the bypass well.

 

In this report, Tepco emphasizes Iron-oxidizing bacteria is common in groundwater of reducing environment with Oxygen or tunnel. However it is also known to grow in the environment to richly contain iron or manganese. The origin of the derived iron or manganese is not identified.

 

Iron-oxidizing bacterium forming microbial population in contaminated groundwater

 

2 Iron-oxidizing bacterium forming microbial population in contaminated groundwater

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/roadmap/images/d141127_07-j.pdf

 

 

_____

Français :

Des populations de bactéries oxydoréductrices du fer dans les eaux souterraines extrêmement radioactives

 

Article lié : Une créature inconnue ressemblant à une algue pullule dans un puits de dérivation / Tepco : “en grande quantité”

 

Tepco déclare dans un rapport du 27 novembre 2014 que l’algue non identifiée était une bactérie oxydoréductrice du fer.

Les bactéries oxydoréductrices du fer sont des bactéries qui extraient l’énergie dont elles ont besoin pour vivre et se multiplier en oxydant les ions ferreux dissous. [Wikipedia-en]

Ces bactéries forment un sédiment gélatineux brun-jaune (comme sur les photos ci-dessous) dans lequel vivent également des protozoaires et de vrais champignons. Il devient noir lorsque l’eau est pompée, on considère donc que c’est aussi une bactérie réduisant les sulfates.
Ils ont constaté au cours d’une exploration photographique que ce sédiment brun-jaune s’accumule sur les murs intérieurs des puits de dérivation.

Dans ce rapport, Tepco met en avant que les bactéries oxydoréductrices du fer sont courantes dans les eaux souterraines et galeries pauvres en oxygène. On sait aussi qu’elles se développent dans des environnement riches en fer et en manganèse. L’origine de dérivés ferreux ou de manganèse n’est pas identifiée.

Iron-oxidizing bacterium forming microbial population in contaminated groundwater
2 Iron-oxidizing bacterium forming microbial population in contaminated groundwater

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/roadmap/images/d141127_07-j.pdf

About Author