Consumers not to buy Fukushima food increased 4.3% / Gov “Needs stronger collaboration with media”

Consumers not to buy Fukushima food increased 4.3% / Gov “Needs stronger collaboration with media”

Photo : “Tokyo supermarket for foreign tourists push significant number of Fukushima products / Labels in Kanji” [URL]

 

Consumers who avoid agricultural products from Fukushima increased by 4.3%.

On 10/1/2014, Consumer Affairs Agency, Government of Japan published the report about harmful rumor.

 

The survey was conducted in the end of this August in disaster area and the main consumption area to include Tokyo and Osaka.

The result showed the public awareness on food contamination rose up since February of 2013.

The percentage of those who answered “Can’t accept even small risk” increased from 16.6% to 21.0% since 2. 2013.

On the other hand, the percentage of those who answered “Can accept the risk to an extent” decreased from 58.6% to 53.5%.

 

Also, the percentage of those who answered “Hesitate to buy Fukushima food for radioactive contamination” decreased from 19.4% to 15.3% until the last survey conducted this February, but it jumped up to 19.6% in this survey again.

 

The overall awareness risen against radioactive contamination suggests the government’s campaign “Support by eating” is failing.

In the conclusion of the report, Consumer Affairs Agency stated they need to strengthen the countermeasures against harmful rumor and improve the “correct” information transmission.

 

http://www.caa.go.jp/safety/pdf/141001kouhyou_1.pdf

http://www.caa.go.jp/

 

 

_____

Français :

Les consommateurs n’achetant pas les aliments de Fukushima ont augmenté de 4,3 % / Gouv : “Besoin de collaborer plus étroitement avec les médias”

 

Photo : Un supermarché pour touristes de Tokyo met en avant de nombreux produits de Fukushima : étiquetés en japonais

 

Le nombre de consommateurs évitant les produits agricoles de Fukushima a augmenté de 4,3 %.
Le 1er octobre 2014, l’Agence de la Consommation (Consumer Affairs Agency), le gouvernement japonais ont publié un rapport sur les “rumeurs malveillantes”.

Le sondage date de fin août et a été mené dans la région dévastée et dans la principale région de consommation dont Tokyo et Osaka.
Les résultats montrent que la préoccupation du public sur la contamination alimentaire augmente depuis février 2013.
Le pourcentage de ceux ayant répondu “Je ne peux accepter le moindre risque” est passé de 16,6 à 21,0 % depuis février 2013.
D’un autre côté, le pourcentage de ceux ayant répondu “Je peux accepter un certain risque” a diminué de 58,6 à 53,5 %.

En outre, le pourcentage de ceux ayant répondu “J’hésite à acheter des aliments de Fukushima à cause de la contamination radioactive” a diminué de 19,4 à 15,3 % jusqu’à la dernière enquête qui date de février dernier mais il a à nouveau grimpé à 19,6 % dans cette dernière.

La montée de la préoccupation générale contre la contamination radioactive suggère que la campagne gouvernementale du “Soutien en mangeant” est un échec.
En conclusion de ce rapport, l’Agence de la Consommation affirme qu’ils doivent renforcer les contre-mesures contre les “rumeurs malveillantes” et améliorer la transmission des information “correctes”.

http://www.caa.go.jp/safety/pdf/141001kouhyou_1.pdf
http://www.caa.go.jp/

About Author