Japanese doctor “You can’t control exposure only by carefully choosing food”

Japanese doctor “You can’t control exposure only by carefully choosing food”

“Even if you carefully choose food that is likely to be less contaminated, it would not be enough to minimize the risk of internal exposure”, a Japanese doctor, Mita commented on the internet program of IWJ (Independent Web Journal).

 

He had his own clinic in Tokyo, however evacuated to Okayama prefecture after 311.

From his experience to consult people in Tokyo, he stated this.

 

“I have read reports about the physical effect against 1 Bq/Kg in Chernobyl etc.. however from my experience in Tokyo, it is far from being enough to carefully choose food. The way more effective factor is garbage incineration facility or incineration facility of sewage plant. Bad scores of physical inspections are gathering around those areas.”

 

http://chicksmbox.blogspot.jp/2014/08/in201420140816iwj.html

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

Un médecin japonais : “On ne peut pas réduire sa contamination seulement par sélection rigoureuse de ses aliments”

 

“Même si on choisit avec soin des aliments qui ont le moins de chances d’être contaminés, ce ne sera pas suffisant pour réduire les risques d’exposition interne”, a déclaré le Dr  Mita, médecin japonais, sur la chaîne internet IWJ (Independent Web Journal).

Il possède sa propre clinique à Tokyo, il a néanmoins évacué dans la préfecture d’Okayama après le 11-3.
Il a affirmé ceci à partir de son expérience issue de ses consultations à Tokyo.

“J’ai lu des rapports sur les effets physiques pour 1 Bq/kg à Tchernobyl etc. Néanmoins, de mon expérience sur Tokyo, choisir précautionneusement ses aliments est loin d’être suffisant. Le facteur dominant est celui des incinérateurs à ordures et incinérateurs des stations d’épuration. Les plus mauvais résultats des examens physiques se répartissent autour de ces installations.”

http://chicksmbox.blogspot.jp/2014/08/in201420140816iwj.html

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.