Scientists “Fukushima monkeys have significantly low level of white and red blood cell counts”

Scientists “Fukushima monkeys have significantly low level of white and red blood cell counts”

Photo : Wikipedia

 

Japanese scientists published the report to state Fukushima monkeys have serious blood problems in a significant negative correlation with muscle cesium concentration.

On 7/24/2014, the report was published on “Nature”. It was written by Kazuhiko Ochiai from Nippon Veterinary and Life Science University, Setsuko Nakanishi from Conservation and Animal Welfare Trust, Tokyo, Japan et al.

 

They compared a number of wild Japanese monkeys in 70km area and the other group of 400km area in April of 2012.

They detected 78 ~ 1,778 Bq/Kg of Cesium from 70km area monkeys, whereas it was lower than the detectable level from 400km area monkeys.

As a result of blood test, those 70km area monkeys had significantly low white and red blood cell counts, hemoglobin and hematocrit. Additionally, the white blood cell count among immature monkeys was in a significant negative correlation with muscle cesium concentration.

 

Their study is showing the radioactive material released from Fukushima plant does affect the health of monkeys in surrounding area, which leads to the hypothesis that human beings might be affected as much as those monkeys too.

 

Source : Low blood cell counts in wild Japanese monkeys after the Fukushima Daiichi nuclear disaster [Nature.com]

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

Des scientifiques : “Les singes de Fukushima présentent une baisse drastique du nombre de leurs globules blancs et rouges”

 

Photo : Wikipedia

Des scientifiques japonais ont publié un article qui établit que les singes de Fukushima ont de graves problèmes sanguins en corrélation inverse avec la concentration en césium dans leurs muscles.

L’article a été publié le 24 juillet 2014 dans la revue scientifique “Nature”. Il a été écrit par M. Kazuhiko Ochiai de l’Université des Sciences de la Vie et Vétérinaires du Japon et par M. Setsuko Nakanishi du Conservation and Animal Welfare Trust, Tokyo, Japan et al.

Ils ont comparé en avril 2012 de nombreux singes japonais du rayon de 70 km et un autre groupe d’une région à 400 km.
Ils ont relevé de 78 à 1 778 Bq/kg de césium dans les singes des 70 km alors que ce n’était pas détectable dans ceux à 400 km .
Les résultats des analyses sanguines montrent que ceux des 70 km avaient un nombre significativement bas de leucocytes et d’hématies, idem en hémoglobine et pour leur hématocrite. De plus, le nombre de globules blancs des  singes immatures présentait une corrélation inverse forte avec la concentration en césium de leurs muscles.

Leur étude montre que la radioactivité répandue par la centrale nucléaire de Fukushima impacte la santé des singes des régions environnantes, ce qui conduit à l’hypothèse qu’il pourrait en être autant pour les humains de ces mêmes zones.

Source : Low blood cell counts in wild Japanese monkeys after the Fukushima Daiichi nuclear disaster [Nature.com]

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.

About Author