Monitoring post closest to reactor4 “malfunctioned”→Back up post “malfunctioned”→40 mins of “recording blank”

One of the monitoring posts malfunctioned on 4/4/2014, according to Tepco. The monitoring post is to measure the radiation level on the plant area border, where is the closest to reactor4.

They switched it to the back up post, however it malfunctioned as well. Tepco ended up sending a human worker to measure the radiation level, however they missed the record of the radiation level for 40 minutes.

 

When the human worker started measuring the radiation level, the dose level was 2.5 μSv/h, which is the same as just before the monitoring post malfunctioned, Tepco announced.

Tepco stated the monitoring post went back on about one hour later, however the cause isn’t announced. It is unknown what happened during the “missing” 40 mins.

 

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140404_06-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/index-j.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

La borne de surveillance la plus proche du réacteur 4 a “mal fonctionné”→ la borne de secours a “mal fonctionné”→40 mins “vierges d’enregistrement”

 

Selon Tepco, une des bornes de surveillance a mal fonctionné le 4 avril 2014. Les bornes de surveillance relèvent la radioactivité ambiante aux limites de la centrale, celle-ci est la plus proche du réacteur 4.
Ils ont basculé sur la borne de secours mais elle a mal fonctionné aussi. Tepco a fini par envoyer un ouvrier pour relever le niveau de radioactivité, néanmoins ils n’ont pas pu enregistrer la radioactivité pendant 40 minutes.

Tepco a déclaré que quand le travailleur a commencé ses mesures, la radioactivité ambiante était à 2,5 μSv/h, soit la même chose que ce qu’il y avait juste avant que la borne commence à mal fonctionner.
Tepco affirme que la borne de surveillance a été remise en marche environ une heure plus tard, néanmoins la cause de la panne n’est pas communiquée. On ne sait pas ce qui s’est passé pendant les 40 mins “manquantes”.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140404_06-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/index-j.html

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Categories: Cover-ups

About Author