Tepco “There is no way to shield Bremsstrahlung from contaminated water tanks”

Note : If you are from the international mass media, Don’t read this site before having a contact with me.

 

 

There is no way to shield Bremsstrahlung from contaminated water tanks, Tepco stated in the press conference of 1/10/2014.

The contaminated water tanks contain high level of β nuclides. As shielded by water and the tank material, it turns into Bremsstrahlung.

 

Tepco’s spokesman commented it is technically impossible to shield each tank. Even if they put the shielding material inside of the tanks, it also causes Bremsstrahlung.

 

Having the contaminated water endlessly increasing, contaminated water tanks are also increasing. The workers involved in tank construction, leakage patrol, and maintenance are significantly exposed even without touching the contaminated water directly.

Related article.. Plant area dose to be 8.04 mSv/y due to the tanks / Tepco forced to choose raise the area dose or discharge [URL]

 

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

 

Thank you for reading Fukushima Diary. Your support is the energy of my restless work.

_____

Français :

Tepco : “Il n’y a aucun moyen de se protéger du rayonnement continu de freinage des citernes à eaux extrêmement radioactives”
Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

 

Au cours de la conférence de presse du 10 janvier 2014, Tepco a affirmé qu’il n’existe aucun moyen de se protéger du rayonnement continu de freinage (cf. Bremsstrahlung) émis par les citernes d’eau extrêmement radioactive.
Les citernes à eau extrêmement radioactive sont très concentrées en β nucléides. Comme ils sont entourés par l’eau et l’acier des parois, ils émettent du rayonnement continu de freinage.

le porte-parole de Tepco a déclaré qu’il était techniquement impossible d’en isoler chaque citerne. Même s’ils mettent le matériel d’isolation à l’intérieur de la citerne, ça provoque aussi du rayonnement continu de freinage.

Comme les eaux extrêmement radioactives augmentent sans cesse, les citernes qui les contiennent augmentent aussi. Les travailleurs impliqués dans leur construction, les équipes d’inspection des fuites et de maintenance sont gravement irradiées même sans être en contact direct avec ces eaux.

Article lié : Dans la centrale, la dose passe à 8,04 mSv/an à cause des citernes / Tepco coincé entre “augmenter le niveau” et “balancer à la mer”

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

Merci de lire le Fukushima Diary. Votre soutien est l’énergie de mon travail acharné.