[Column] Summary of Fukushima situation ~4 basic tricks of Tepco to conceal the facts

The former Fukushima chief Yoshida died. They report it was esophageal cancer, and “not to mention”, it has nothing to do with radiation.
They deny radiation effect even on his death. We, ordinary people will never be compensated.
We shouldn’t be waiting. Nobody is going to save us but ourselves.

They are serious to minimize the compensation amount. In order not to pay compensation, they downplay radiation effect on human body, and also downplay the accident itself.

Here I would like to show why Tepco’s information is not worth of trusting.

1. Tepco’s data is not checked by trusted third party

Tepco publishes various data about the plant situation, air, ground and sea contamination etc everyday. However, none of them are checked by trusted third party.
Tepco has the responsibility of the accident, but we must count on them to know the plant situation. All the evidence is still in the hand of the criminal.

2. Tepco doesn’t report how many samples they took

For example, groundwater contamination is the hottest topic about Fukushima. The samples are taken from the observation wells.
If they take only one sample, they must have the sample ruined by foreign substance or insufficient amount sometimes, but it has never happened. They must take multiple samples but the number is never reported.

3. Is the published reading the maximum ? or the minimum ? or the average ?

Even if the sample is from the same location, all the readings must be different from each other. However, Tepco doesn’t announce if the reported number is the maximum or the minimum or the average. If they take 10 samples and can freely choose which reading to announce, they can easily “show” the decreasing trend or whatsoever. On the first day they want to publish the maximum reading. On the second day they can publish the average reading. On the third day they can publish the minimum reading. Now it looks like the contamination is decreasing.

4. What’s the standard deviation ?

Standard deviation is a statistical term to show “How different the readings are.” If the number is big, it means the readings of the samples have a lot of variety.
Even if Tepco publishes the small number to show the contamination, we can tell there are other readings by knowing the standard deviation. Since 311, Tepco has never announced standard deviation of their sampling results. The reason has not been announced either. None of the media companies required Tepco to announce it either.

 

 

These are their basic tricks to conceal the data. I know the situation is worse than they report. Their data is the bottom line. This is why I say the reality can’t be better than what Fukushima Diary reports.

 

 

The mass media blind us by reporting thousands of irrelevant news

_____

Français :

[Édito] Résumé de la situation à Fukushima ~ 4 trucs de base de Tepco pour censurer les faits

 

M. Yoshida, l’ancien chef de Fukushima, est mort. Ils rapportent que c’était un cancer de l’œsophage et “inutile de dire” que ça n’a rien à voir avec la radioactivité.
Ils nient les effets de la radioactivité même sur sa mort. Nous, les gens ordinaires, ne serons jamais indemnisés.
On ne devrait pas attendre. Personne ne viendra nous sauver à part nous-mêmes.

Ils sont sérieux pour minimiser les montants des indemnisations. Pour ne pas payer d’indemnisation, ils minimisent les effets de la radioactivité sur le corps humain et ils minimisent aussi l’accident lui-même.

Je voudrais montrer ici pourquoi les informations de Tepco ne méritent aucune confiance.

1. Les données de Tepco ne sont pas contrôlées par un organisme indépendant

Tepco publie diverses données sur la situation de la centrale, la contamination de l’air, du sol et de la mer, etc, tous les jours. Cependant, aucune d’entre elles n’est contrôlée par un organisme extérieur.
Tepco porte la responsabilité de l’accident mais on doit compter sur eux pour connaître la situation de la centrale. Toutes les preuves sont toujours dans les mains du criminel.

2. Tepco ne précise jamais combien d’échantillons ils prennent

Par exemple, la contamination des eaux souterraines est le sujet le plus chaud sur Fukushima. Les échantillons sont pris dans les puits d’observation.
S’ils ne prennent qu’un échantillon, ils doivent parfois le pervertir avec des substances étrangères ou des quantités insuffisantes mais ce n’est jamais arrivé. Ils doivent prendre plusieurs échantillons mais leur nombre n’est jamais précisé.

3. Les relevés publiés sont-ils les maximums ? les minimums ? la moyenne ?

Même si l’échantillon provient d’un même endroit, tous les relevés doivent être différents les uns des autres. Or, Tepco ne précise jamais si le relevé communiqué est le maximum, le minimum ou la moyenne. S’ils prennent 10 échantillons et peuvent librement choisir lequel publier, ils peuvent facilement “montrer” que la tendance est à la réduction ou autre. Le premier jour, ils peuvent montrer le record. Le deuxième jour, la moyenne. Le troisième jour, le minimum. Comme ça, on a l’impression que la contamination diminue.

4. Quelle est la déviation standard ?

La déviation standard est un terme statistique qui montre “à quel point les relevés diffèrent.” Si ce nombre est gros, ça signifie que les relevés sont très hétérogènes.
Même si Tepco publie des nombres faibles pour montrer la contamination, on peut dire qu’il y a d’autres lectures en connaissant la déviation standard. Depuis le 11-3, Tepco n’a jamais publié de déviation standard sur ses résultats d’échantillonnages. La raison n’en a jamais été donnée non plus. Aucun des organismes de presse ne leur a demandé non plus.

 

Ce sont leurs trucs de base pour censurer les données. Je sais que la situation est pire que ce qu’ils en disent. Leurs données sont la ligne basse. C’est pour ça que je dis que la réalité ne peut pas être meilleure que ce que le Fukushima Diary en rapporte.

La grande presse nous aveugle de centaines de nouvelles sans intérêt.

Categories: Column, Cover-ups

About Author