[Column] Compass

 

There is an old gypsy lady around my apartment.
Since I gave her 65 cents before, she waves her hands to me every time she sees me.
She has no legs.
I know some people say it’s stupid of me to give gypsy money, but at least she’s not living in the skyscraper by scattering nuclear waste to all around the world.
I can’t see small flaws.

Every time I see her, I wonder how her life was, how she came here.

When I stopped typing and looked out of the window, I remembered I was doing exactly the same thing when I was 16 y.o, but at that time I was studying for a midterm examination.
I had no idea I was going to fight the largest media coverup in human history in 13 years later, and in Bucharest.
I can clearly picture I’d do the same thing in the Arctic Circle too.

Some people say I had a huge turning point in my life, but I don’t even know how I came here.
Honestly nothing has been changed for me. If you have hosted me, you know how boring my daily life is. lol I don’t move like a rock.

However, I got to know what I’m made of more than before. I am stronger than anyone to solitude.
Exploring the new life style, exploring the new places to live, these may be my vocation.
If you need someone to send to Mars, I’d be the best person. Most likely, I’d keep updating Fukushima Diary from the spaceship and Mars like nothing happened.

I have my compass in myself.

Unfortunately, this community -anti nuclear, media blackout – is a troll magnet.
One of the biggest reasons why my friends quit updating is their harassment.

In 99.999% of cases, they are baseless. However, most of the bloggers and volunteer researchers take it personally, upset, and give up. This is such a such a waste.

In May 2011, when massmedia started the media coverup, I was looking for blogs for the further information about Fukushima. That was before Fukushima Diary. I was much inspired by those blogs.
When I asked those bloggers if they don’t receive criticisms. They said, they have almost infinite amount of criticisms but just don’t give a damn.
It’s very simple like all the scientific truth is beautifully simple.

When you post Fukushima Diary articles on some forums, SNS, or on your own blog, you may be criticized. If you are a blogger, you may be terribly criticized for your own posts too.
but just don’t care about it, and believe in your own compass. Don’t let it affected.

 

 

_____

Français :

[Édito] Boussole

 

Il y a une vieille bohémienne près de mon appartement.
Elle me tend ses mais chaque fois qu’elle me vois depuis que je lui ai donné 65 cents.
Elle n’a pas de jambes.
Je sais que certains diront que je suis stupide de donner de l’argent aux bohémiens mais au moins elle ne vit pas dans le gratte-ciel en répandant des déchets nucléaires sur toute la planète.
Je ne peux pas voir les petits défauts.

Chaque fois que je la vois, je me demande ce qu’a été sa vie, comment elle en est arrivée ici.

Quand je me suis arrêté de taper au clavier pour regarder par la fenêtre, je me suis souvenu que je faisais exactement la même chose quand j’avais 16 ans mais à cette époque j’étudiais pour un examen.
Je n’avais pas idée de ce que j’allais combattre la plus grande couverture médiatique de l’histoire humaine 13 ans plus tard, et ici à Bucarest.
J’imagine très clairement quand je ferai la même chose dans le Cercle Arctique.

Certains disent que j’ai traversé un énorme carrefour de ma vie mais je ne sais même pas comment j’en suis arrivé là.
Honnêtement, rien n’a changé pour moi.  Si vous m’avez hébergé, vous savez à quel point mon quotidien est ennuyeux. lol Je ne bouge pas plus qu’un caillou.

J’ai cependant plus appris comment je suis fait qu’avant. Je suis plus fort que quiconque dans la solitude.
Explorant de nouveaux modes de vie, explorant de nouveaux endroits où vivre, ce peut être ma vocation.
Si vous avez besoin de quelqu’un à envoyer sur Mars, je suis peut-être la meilleure personne. Je tiendrai probablement à jour le Fukushima Diary depuis la fusée et sur Mars comme si rien ne s’était passé.

J’ai ma boussole en moi-même.

Malheureusement, cette communauté -anti nucléaire, blackout médiatique – est un troll magnétique
Une des plus grosses raisons qui fait que mes amis abandonnent leurs mises à jours est leur harcèlement.

Dans 99,999 % des cas, c’est sans fondement. Cependant, la plupart des blogueurs et chercheurs bénévoles en font une affaire personnelle, vexés, et abandonnent. C’est un tel gaspillage.

En mai 2011, quand la grande presse a commencé la couverture médiatique, je cherchais sur les blogs pour avoir plus d’information sur Fukushima. C’était avant le Fukushima Diary. J’ai beaucoup été inspiré par ces blogs.
Quand j’ai demandé à ces blogueurs s’ils recevaient des critiques, ils répondaient qu’ils en avaient des quantités presque infinies mais qu’ils ne leur accordaient aucune importance.
C’est très simple, comme pour vérité scientifique est magnifiquement simple.

Quand on poste des articles du Fukushima Diary sur certain forums, réseaux sociaux, ou sur son propre blog, on se fait critiquer. Si vous êtes un blogueur, vous pouvez aussi vous faire terriblement critiquer aussi pour vos propres publications.
mais n’en tenez pas compte, et croyez en votre propre boussole. Ne la laissez pas en être perturbée.

Categories: Cover-ups

About Author