[Column] The worst thing you wouldn’t want to know

Sometimes people ask me what I would do in the Arctic Circle.
I always say “Live”.

Some of them ask me, what’s that life for ?

Maybe they live for clubbing, shopping, hanging out and etc.. (though you could hand out with polar bears.)
For me, living is to breathe and imagine.
I want to remove all the disturbance from around me and free my thoughts.
You can’t take your toys to heaven or hell.

Speaking of heaven, probably the worst thing that people wouldn’t want to know is we already live in heaven.

If you think you live in hell, you are too optimistic. Things won’t be better. This is why you are in heaven.

I manage everything by myself. I’d even have to delete all the trolls for this column too, so I sometimes think too much. What if something happened at the airport ? What if the lawyer said no ? what if what if what if ?
Then I realized, even if I’m in heaven, probably I’d be concerned about “May I fall into hell tomorrow ?” Nothing would change unless you change yourself. Until you find your own peace in yourself, you can’t find your peace anywhere you go, even in heaven.

Let’s concentrate on this very moment -0.000000000・・・1 sec-. Did something happened to you ? I’m sure no. so you are safe as long as you stay in this moment. This is why you are in heaven.

Actually, the Arctic Circle is not so far from Japan, it’s only 7,000 ~ 10,000 km because the earth is spherical. Again, some people say it’s also contaminated.
Yes, probably. but still so much better than eastern Japan. At least there are much less Cs-134 and Sr-89.

Another merit of the Arctic Circle is the society is individualistic. Sometimes people concern about it they can adapt themselves into the new community. I think “installation” should be as easy as possible.
I’m going to research prices of grocery and housing situation mainly.

This restaurant is my second office. I just ordered a salad (80 cent) and found a worm in lettuce.
I couldn’t help return it but I just noticed it’s so much more harmless than radiation. It even proves the lettuce doesn’t kill a worm. Radiation is invisible. Don’t be manipulated by your primitive sense of fear.

 

 

_____

Français :

[Édito] La pire des choses que vous ne voudriez pas connaître

Les gens me demandent parfois ce qu’on peut faire dans le cercle Arctique.
Je réponds toujours “Vivre”.

Certains d’entre eux me demandent à quoi sert ce genre de vie ?

Peut-être vivent-ils pour être branchés, faire des courses, donner des conseils, etc.. (bien qu’on puisse discuter avec les ours polaires.)
Pour moi, vivre c’est respirer et imaginer.
Je veux effacer toutes les perturbations autour de moi et libérer ma pensée.
On n’emporte pas ses jouets au paradis ou en enfer.

A propos du paradis, la pire des choses sans doute que les gens ne veulent pas savoir est que nous sommes déjà au paradis.

Si vous pensez vivre en enfer, vous êtes trop optimiste. Les choses ne peuvent aller mieux. C’est pour ça qu’on est au paradis.

Je gère tout par moi-même. Je dois même effacer tous les trolls de cet éditorial, alors parfois je pense trop. Et s’il se passe quelque chose à l’aéroport ? Et si l’avocat dit non ? et si, et si ?
J’ai réalisé ensuite que, même si je suis au paradis, je devrais sans doute me soucier sur “Est-ce que je peux tomber en enfer demain ?” Rien ne peut changer tant que vous n’êtes pas en paix avec vous-même, on ne peut trouver de paix nulle part où qu’on aille, même au paradis.

Examinons ce moment précis – pendant 0.000000000・・・1 sec -. Vous est-il arrivé quelque chose ? Je suis certain que non, donc vous êtes en sécurité tant que vous restez dans ce moment. C’est pourquoi là vous êtes au paradis.

De fait, l cercle Arctique n’est pas très loin du Japon, il en est à seulement 7 à 10 000 kms parce que la terre est ronde. Certains disent aussi que c’est également contaminé.
Oui, sans doute, mais ça reste toujours mieux que le Japon oriental. Au moins, on a beaucoup moins de Cs 134 et de Sr 89.

Un autre mérite du cercle Arctique est que la société est individualiste. Les gens s’inquiètent parfois de savoir s’ils peuvent s’adapter à une nouvelle communauté. Je pense que l’”installation” devrait être aussi facile que possible.
Je vais surtout chercher les prix des des épiceries et des hébergements.

Ce restaurant est mon second bureau. J’ai seulement commandé une salade (80 cents) et j’ai trouvé un ver dans la laitue.
Je ne pouvais pas la retourner mais j’ai remarqué surtout que c’est bien moins dangereux que la radioactivité. Ça montre même que la laitue ne tue pas un vermisseau. La radioactivité est invisible. Ne vous laissez pas manipuler par vos peurs primitives.

Categories: Column, Food contamination