[Double-faced Japanese media] Newspaper reports the same thing differently in English and Japanese

On 12/19/2012, Fukushima Diary reported Fukushima gov’t tried to kill proposal to store baby teeth for future radiation checks. [Link]

The primary source, Mainichi newspaper however reported this differently in their English version and Japanese version.

In the Japanese version, they focus on the way of Fukushima prefectural government being reluctant to reassure people by showing the issued email. However, they miss the most important conclusion, which is if storing baby teeth is to protect children or not.

On the other hand, in the English version, they clearly state this conclusion in the end of the article.

“A dental clinic in Matsudo, Chiba Prefecture, has collected about 200 baby teeth so far and sent them to a research institute in the United States for analysis. Takemasa Fujino, head of the clinic, said, “I can’t believe that the Fukushima Prefectural Government is reluctant even to call for (storing baby teeth). It has abandoned its responsibility to protect children.”

Katsuma Yagasaki, professor emeritus at University of the Ryukyus, said that research conducted in the U.S. after the 1950s confirmed a correlation between childhood cancer and their internal exposure to strontium-90. He said Fukushima children’s baby teeth should be stored so that the danger to their health can be examined in the future.”

They also add this part.

“On Dec. 19, Hiroyuki Kanno, head of the prefecture’s health and welfare division, apologized for “having caused a misunderstanding with the people of the prefecture.””

 

The Japanese article has the signature of the writer “Mr. Hino”, but the English version doesn’t have one for some reason.

There are many other bilingual articles that are written differently from Japanese and English. Fukushima Diary is going to report them from now.

 

Source E J

 

_____

Français :

[presse japonaise à langue fourchue] Les journaux rapportent différemment la même chose en anglais et en japonais

Le 19 décembre 2012, le Fukushima Diary rapportait que la préfecture de Fukushima essayait de tuer une proposition d’archivage des dents de lait des bébés pour contrôles ultérieurs [Lien]

La source originale, le journal Mainichi le rapporte de façon différente dans leur version anglaise que dans leur version japonaise.

Dans la version japonaise, ils se focalisent sur la façon par laquelle les autorités de la préfecture de Fukushima se sont montrées réticentes à rassurer les gens en leur montrant l’émail émis. Toutefois, ils “oublient” la conclusion la plus importante qui est de dire si l’archivage des dents des bébés est pour les protéger ou non.

D’un autre côté, dans leur version anglaise, ils posent clairement cette conclusion à la fin de leur article :

“Une clinique dentaire de Matsudo, préfecture de Chiba, a collecté environ 200 dents de lait pour l’instant et les a envoyées à un institut de recherche américain, pour analyses. M. Takemasa Fujino, le chef de la clinique déclare : “Je ne peux pas croire que le gouvernement préfectoral de Fukushima soit réticent même à le demander (d’archiver les dents). Il a abandonné sa responsabilité de protéger les enfants.”

M. Katsuma Yagasaki, professeur émérite de l’Université de Ryukyu, déclare que cette recherche menée aux U.S.A. après les années 1950 a confirmé une corrélation entre les cancers des enfants et leur exposition interne au strontium 90. Il ajoute que les dents des enfants de Fukushima devraient être gardées de façon à pouvoir dans le futur examiner les risques pour leur santé.”

Ils ajoutent aussi ceci :

“Le 19 déc., M. Hiroyuki Kanno, chef de la division préfectorale de la Santé et des Affaires Sociales, a présenté ses excuses pour “avoir provoqué une incompréhension auprès des gens de la préfecture.””

L’article japonais est signé par “M. Hino” mais sa version anglaise n’est pas signée.

Il y a beaucoup d’autres articles qui sont repris différemment dans les deux langues. Le Fukushima Diary en rendra compte à partir de maintenant.

Sources : Eng.  Jap.

Categories: Uncategorized

About Author