[Column] Looking into the outbreak of norovirus. Is it mutation ? or ..

Norovirus is having an outbreak all around in Japan. A variant of norovirus was found and it is supposed to be the cause of it. However, food-poisoning is not equally spreading in Japan. What does make the difference and how ?

Mutated norovirus

In October of 2012, the variant of norovirus was found in Niigata prefecture. The new type of norovirus spread extremely fast due to the lack of immune system.[Link]
It is not known when, where and why it came out.

Outbreak

On 10/1/2012, an old woman died of food poisoning from a delivery lunch box. She had an acute cardiac insufficiency when she had the symtom of food poisoning.[Link]
Since then, there have been so many food poisoning cases reported that Fukushima Diary can’t cover them all.
84 students hospitalized after school lunch in Chiba, “The cause is not known.” [Link]
Gastroenteritis of norovirus cases are 7 times more than last year in Ishikawa [Link]
Norovirus patients increased from 1,184 to 1,321 in Yamanashi [Link]

Faster spread of norovirus in hotspot

On 12/25/2012, NHK reported that the number of patients of infectious gastroenteritis such as norovirus slightly decreased in South Kanto area from 12/10 to 12/16/2012 compared to the previous week, but they continue to increase in North Kanto area of Gunma, Ibaraki and Tochigi though the population is smaller. These north Kanto area is known to be hotspot. [Link]
On 12/29/2012, a hospital in Yokohama city announced 72 patients and 27 staff had infectious gastroenteritis and 4 patients died. However, it was only 11 patients whom they detected norovirus from. [Link]
Additionally, in the first 3 months after 311, peptic ulcer ratio jumped up 3 times much as before 311 in Miyagi, where is in the north of Fukushima. This case has nothing to do with norovirus. [Link]

Outbreak of other disease in hotspot

On 9/19/2012, Fukushima Diary reported this, “Pneumonia is unusually increasing around in hotspot, “80% of the patients are under 14″” [Link]
It reads,
“NHK reported, 500 hospitals all around in Japan have 501 patients of mycoplasma pneumonia in total, which is the largest number in past 10 years during the week by 9/9/2012. [Link]

The ratio of “patient/hospital” is the highest in North Kanto area, including Fukushima.
6.57 people in Tochigi
3.63 people in Gunma
3.29 people in Fukushima

The accumulated number of the patients by 9/9/2012 is already 180% of the same term in 2011.
Also, 80% of the patients are under 14 years old.
It’s not only Mycoplasma pneumonia, but it’s also chlamydia pneumonia to be breaking the record of past 10 years. [Link]”
In Tomakomai city Hokkaido, mycoplasma pneumonia is also having an outbreak. From 11/26 to 12/2, they had 272 patients. This is 43.1% of all the patients from entire Hokkaido. They also have 112 of norovirus patients by 12/25/2012. [Link 1 2]
In Tomakomai city, 17,000 tones of waste plastic was incinerated from April 2011 to May 2012, and the plastic was from Fukushima prefecture. [Link]

Immune system diseases in Chernobyl

The report about Chernobyl “Consequences of the catastrophe for people and the environment” by New York academy mentions the weakened immune system widely seen around Chernobyl. [Link]
“One result of many studies conducted during the last few years in Ukraine, Belarus, and Russia is the clear finding that Chernobyl radiation suppresses immunity—a person’s or organism’s natural protective system against infection and most diseases.
The lymphatic system—the bone marrow, thymus, spleen, lymph nodes, and Peyer’s patches—has been impacted by both large and small doses of ionizing radiation from the Chernobyl fallout. As a result, the quantity and activity of various groups of lymphocytes and thus the production of antibodies, including various immunoglobulins, stem cells, and thrombocytes, are altered. The ultimate consequences of destruction of the immune system is immunodeficiency and an increase in the frequency and seriousness of acute and chronic diseases and infections, as is widely observed in the Chernobyl-irradiated territories (Bortkevich et al., 1996; Lenskaya et al., 1999; and others). The suppression of immunity as a result of this radioactive contamination is known as “Chernobyl AIDS.””

Hypothesis ; Weakened immune system invaded by variant of old pathogen

Outbreak of norovirus and mycoplasma pneumonia is worse in the places where are severely contaminated by Fukushima accident.
Only mutation of old pathogen can not explain this entire phenomena because the variant type of norovirus was found but no variant of mycoplasma has been reported. Considering there is an outbreak in Gunma and Tochigi, where had no Tsunami and devastating earthquake in 311, it can’t be solely “stress” either.
What can be seen among those areas in common is the radioactive contamination. (The weight of internal exposure and external exposure can’t be identified. )
It is highly likely that immune system was affected to an extent. Variant of norovirus is officially acknowledged. Therefore it can’t be due to only one of them.
It is rational to assume the synergistic effect of both of them affect the outbreak of disease.

 

_____

Français :

[Édito] L’épidémie à norovirus. à la loupe. C’est une mutation ? ou alors …

On voit actuellement une épidémie de norovirus se répandre sur tout le Japon. Un variant de norovirus a été trouvé et on pense qu’il en est la cause. Ceci étant, les intoxications alimentaires ne se répandent pas partout de la même manière dans le Japon. Qu’est-ce qui fait la différence et comment ?

Norovirus mutant

En Octobre 2012, un variant du norovirus avait été découvert dans la préfecture de Niigata. Ce nouveau norovirus se répand extrêmement vite parce qu’il est inconnu des systèmes immunitaires .[Lien]
On ne sait pas quand, où et pourquoi il est apparu.

Épidémie

Le 1er octobre 2012, une vieille femme est morte d’une intoxication alimentaire à partir d’un plateau-repas. Elle a été emportée par une insuffisance cardiaque aiguë pendant son intoxication alimentaire.[Lien]
Depuis, il y a tellement eu de cas d’intoxication alimentaire que le Fukushima Diary ne peut pas les rapporter tous.
84 élèves ont été hospitalisés après un repas à la cantine dans Chiba, “La cause est inconnue.” [Lien]
Le nombre de cas de gastro-entérites à norovirus sont 7 fois plus nombreux que l’an dernier à Ishikawa [Lien]
Les malades à norovirus sont passés de 1 184 à 1 321 à Yamanashi [Lien]

Propagation plus rapide du norovirus dans les points chauds

Le 25 décembre 2012, NHK a rapporté que, comparé à la semaine précédente , le nombre de patients atteints de gastro-entérites infectieuses à norovirus a significativement diminué entre le 10 et le 16 décembre 2012 dans la région du Sud de Kanto mais ils continuent d’augmenter dans la région du Nord de Kanto, dans Gunma, Ibaraki and Tochigi bien que ce soit moins peuplé. Ces régions du Nord Kanto sont connues pour être des points chauds. [Lien]
Le 29 décembre 2012, un hôpital de la ville de Yokohama a annoncé avoir 72 malades et 27 membres de son personnel  atteints de gastro-entérite infectieuse et que 4 malades en sont morts. Toutefois, ils n’avaient détecté le norovirus que sur 11 patients seulement. [Lien]
De plus, dans le Miyagi et au cours des 3 mois suivant le 11-3, la proportion d’ulcères peptidiques a augmenté jusqu’à 3 fois plus qu’avant le 11-3. Le Miyagi est au Nord de Fukushima. Ceci n’a rien à voir avec le norovirus. [Lien]

Autres épidémies dans les points chauds

Le 19 septembre 2012, le Fukushima Diary rapportait : “La pneumonie est en augmentation inhabituelle autour des points chauds, 80% des patients ont moins de 14 ans” [Lien]
On peut y lire :
“NHK rapporte qu’au total et autour du 9/9/2012, 500 hôpitaux de tout le Japon ont 501 patients atteints par la pneumonie à mycoplasmes, ce qui, par semaine, est le plus grand nombre de cas depuis 10 ans. [Lien]

Le ratio “patient/hôpital” est le plus haut dans la région Nord de Kanto, dont Fukushima.
6,57 personnes à Tochigi
3,63 personnes à Gunma
3,29 personnes à Fukushima

Le nombre cumulé de patients au 9/9/2012 est 180 % de son équivalent de 2011.
En outre, 80% des patients ont moins de 14 ans.

Non seulement la pneumonie à mycoplasmes explose les records de la décennie mais celle à Chlamydiae aussi. [Lien]

Dans la ville de Tomakomai dans Hokkaido, la pneumonie à mycoplasme est aussi en épidémie. Entre le 26 novembre et le 2 décembre, ils ont eu 272 patients, soit 43,1 % de tous les malades de tout Hokkaido. Ils avaient aussi 112 malades du norovirus au 25 décembre 2012. [Liens : 1 2]
Dans la ville de Tomakomai, 17 000 tonnes de déchets plastiques ont été incinérés entre avril 2011 et mai 2012 et ce plastique provenait de la préfecture de Fukushima. [Lien]

Les maladies du système immunitaire à Tchernobyl

Le rapport sur Tchernobyl “Consequences of the catastrophe for people and the environment” le la New York Academy mentionne que des systèmes immunitaires affaiblis sont très fréquents autour de Tchernobyl. [Lien]
“Un résultat des nombreuses études menées ces dernières années en Ukraine, Biélorussie et Russie est la découverte patente que la radioactivité de Tchernobyl supprime l’immunité — les défenses naturelles des personnes et organismes contre les infections et la plupart des maladies.
Le système lymphatique — la moelle des os, le thymus, le système biliaire, les ganglions et les plaques de Peyer — sont atteint à la fois par les doses fortes et faibles des radiations ionisantes des retombées de Tchernobyl. En conséquence, la quantité et l’activité de divers groupes de lymphocytes et donc la production d’anticorps, dont diverses immunoglobulines, les cellules biliaires et les thrombocytes, sont altérés. Le stade final de la destruction du système immunitaire est l’immunodéficience, une augmentation de la fréquence et de la gravité des infections et maladies chroniques, comme cela a été largement observé dans les régions contaminées par Tchernobyl (Bortkevich et al., 1996; Lenskaya et al., 1999; et d’autres). La suppression de l’immunité comme conséquence de cette contamination radioactive est connue sous le nom de “Sida de Tchernobyl.”

Hypothèse : Les systèmes immunitaires affaiblis sont envahis par le variant d’un ancien pathogène

L’épidémie à norovirus et la pneumonie à mycoplasme sont au pire dans les endroits  les plus sévèrement contaminés par l’accident de Fukushima.
La seule mutation d’un ancien pathogène ne peut pas expliquer la totalité du phénomène car si un norovirus variant a bien été découvert, on n’a pas rapporté de variant du mycoplasme. En considérant qu’il y a une épidémie dans Gunma et dans Tochigi, où il n’y a pas eu de tsunami ni de tremblement de terre le 11-3, ceci ne peut s’expliquer non plus seulement par “le stress”.
Ce qu’il est facile de trouver commun à toutes ces régions est la contamination radioactive. (La violence des expositions interne et externe ne peut être déterminée).
Il est hautement probable que les systèmes immunitaires soient atteints jusqu’à un certain point. Le variant de norovirus est officiellement admis. Donc il ne peut être la cause unique.
Il est logique de considérer que ces deux choses agissent en synergie dans l’épidémie.








3/30から5/5まで、おれ氏はキプロスを調査しておりもす。


オラソダ調査の時に何度も弁護士の口から出てきた国、キプロスで起業→オラソダで支店開設をすれば同じ要領で世界中の国でビザが(σ・∀・)σゲッツ!!出来るのか。理論上では可能ですが、実際に出来るのかは誰か暇な奴が確かめてみないといけません。ということで、世界で幼稚園児の次に暇な男、おれ氏がやってきます。

調査費は自腹で、見積もりを出す以前にキプロスに飛び込んでしまいましたが、未開の地を開拓するサソタ・オレオ号にみなさんのオレオを投資して頂けると嬉しいです。費用は全部で切りのいいところで222.5オレオになる見込みですたい。1オレオ(10$、オレオ数はQuantityで変更可能)〜から、顔本、たそぶらーの専用ページへアクセス出来もふ!

現在の総オレオ/目標オレオ:80/222.5

You can edit Quantity
FacebookのURLかよく使うメアドをお願いします


毎月オレオ(オレアーの扉)
FacebookのリンクかTumblrのURL送付先メアド



Fukushima Diary can accept donation directly at bank.
Le Fukushima Diary peut recevoir des dons directement à sa banque.
Fukushima Diaryは銀行口座でも直接寄付を受けられます。
情報は以下のとおりです。

BANK : PIRAEUS BANK ROMANIA

USD
IBAN : RO37PIRB4203739401003000

EURO
IBAN : RO71PIRB4203739401002000

SWIFT : PIRBROBU
Beneficiary : FUKUSHIMA DIARY SRL (NOT Iori Mochizuki)
Bénéficiaire : FUKUSHIMA DIARY SRL (PAS Iori Mochizuki)
 

Thank you for your donation. Fukushima Diary genuinely runs on your support.
Merci pour vos dons. Le Fukushima Diary tourne fondamentalement par votre aide.
支援ありがとうございます。Fukushima Diaryは100%寄付で運営されています。
Donation

Recurring Donations. Monthly donation is very helpful.
Dons réguliers. Les dons mensuels aident beaucoup.
毎月引き落とし。とても助かるし応援されてる感じがします。
Monthly donation



Fukushima Diary can accept donation directly at PoBox too. You don't need to write the receiver's name (Only the address below is needed) but you can write it as Mochizuki Iori or Fukushima Diary SRL as well.

Le Fukushima Diary accèpte aussi les dons directement à sa boîte postale. Il est inutile de mettre un destinataire (l'adresse ci-dessous donnée seule suffit) mais vous pouvez l'adresser aussi bien à Iori Mochizuki ou à la Fukushima Diary SRL.

Fukushima Diaryは私書箱でも直接寄付などの郵便を受けられるようになりました。下記の住所が記載されていれば受取人の名前を書く必要はありませんが、Mochizuki Iori または Fukushima Diary SRLというように書いても問題ありません。

情報は以下のとおりです。

OFICIUL POSTAL BUCURESTI 22 ROMANIA CASUTA POSTALA 110
 

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: penny auctions | Thanks to credit repair, seo services and st louis seo