[Contaminated water storage] 240,000 tones of tank is full, pipe runs for 10km, finding storage place getting harder

Nikkei reported the shortage of contaminated water storage in Fukushima plant, which is going worse.

 

<Translate>
In mid-October of 2011, NIkkei entered Fukushima plant for the first time, when Tepco opened it for press. As the bus took us around, we saw the bizarre scenery of blue and white tanks. They are the contaminated water storage tanks.
The radiation level leaking from reactor1 ~ 3 reduced to be 1 in 80 million, but melted fuel remains there. Tepco keeps giving 17 tones of water every single hour so the cripple reactors don’t go out of control again.
They circulate the coolant water, but because the reactors are crippled, it keeps leaking. Even 400 tones of underground water flows to around the reactors. The contaminated water keeps increasing. They filter it out to an extent, and keep it in the tanks.
“Where to stock the water next month. It always gives me a headache.” Mr. Arai, the project team manager of water processing talks.
At this moment, the tank for 240,000 tones of contaminated water is already full. Tepco is going to add the storage facility of 700,000 tones of water in three years. It’s already more than a half of Tokyo dome. Tepco started the construction to bypass underground water to avoid flowing into the reactors but the bypassed water has to be stocked as well.
The pipe to circulate contaminated water runs for 10km. Scattered debris, trucks and heavy machinery damaged the vinyl chloride pipe to cause contaminated water leakage.
They were relieved to fix them by last Autumn in 2011, but water started leaking again in late January. It leaked at 10 locations in the same day at the most due to the frozen water in the pipe.
Tepco is supposed to have changed most of the pipe to polyethylene one and attached heat insulating material before the second winter.
They could shorten the pipe by making it circulate at each reactor, but they are postponing the construction due to the shortage of resource. Managing contaminated water is an endless process.
<End>

Related article..[Express] “Seismic stability of contaminated water storage tanks is questionable” [Link]

Source

_____

Français :

[Stockage des eaux contaminées] 240 000 tonnes de réservoirs pleins, des tuyaux sur 10 km, leur trouver de la place devient difficile

Le Nikkei avait rapporté la pénurie de stockage d’eau contaminée à Fukushima, elle empire :

 

<Traduction>
Mi-octobre 2011, Nikkei était entré pour la première fois dans la centrale de Fukushima lorsque Tepco l’a ouvert à la presse. Lorsque le bus nous a fait faire un tour, nous avons vu le paysage bizarre de réservoirs bleus et blancs. Ce sont les réservoirs de stockage de l’eau contaminée.
Le niveau de la radioactivité qui fuit des réacteurs 1 à 3 a été réduit dans un rapport de 1 sur 80 millions mais le combustible fondu est toujours là. Tepco continue de l’arroser avec 17 tonnes d’eau pour chaque de façon à ce que les réacteurs dévastés restent sous contrôle.
Ils font marcher l’eau de refroidissement mais, parce que les réacteurs sont dévastés, il y a des fuites. On a même 400 tonnes d’eaux souterraines circulant autour des réacteurs. L’eau contaminée continue d’augmenter. Ils la filtrent jusqu’à un certain point puis la mettent dans les réservoirs.
“Où mettre l’eau du mois prochain. Ça me file toujours la migraine.” se plaint M. Arai, le directeur de l’équipe de gestion des réservoirs d’eaux travaillées.
En ce moment, le réservoir des 240 000 tonnes d’eaux contaminées est déjà plein. Tepco va étendre sa capacité de stockage à 700 000 tonnes d’eau d’ici trois ans. C’est déjà plus grand que la moitié du dôme de Tokyo. Tepco a commencé la construction d’une dérivation souterraine pour éviter qu’elle inonde les réacteurs mais l’eau de la dérivation doit aussi être stockée.
Le tuyau qui contient l’eau contaminée s’étend sur 10 km. Des débris épars, des camions et machines lourdes ont endommagé le tuyau en chlorure de vinyle et provoqué des fuites d’eau.
Ils sont arrivés à les réparer dans le courant de l’automne 2011 mais l’eau a recommencé à fuit fin janvier. Il y a eu des fuites en 10 points différents le même jour, la plupart dus au gel de l’eau dans les tuyaux.
Tepco est supposée avoir changé la plupart des tuyaux par d’autres en polyéthylène et les a recouverts d’isolants thermique avant le deuxième hiver.
Ils pourraient raccourcir la tuyauterie en la faisant passer dans chaque réacteur mais ils repoussent cette construction pra pénurie de ressources. La gestion des eaux contaminées est une tâche sans fin.
<Fin>

Article lié : [Express] “La stabilité sismique des réservoirs d’eau contaminée mise en question” [Lien]

Source