[Column] Before burning the last wood

Now I’m in LA.

On 11/11/2011, after having a lunch meeting, I was a little bit tired.
I found myself researching the history of Easter island for some reason.
There were over 15,000 people living there, but after building too many Moai statues and fighting each other, their civilization degenerated to the level of the stone age supposedly.

For me, nuclear plant looks almost like Moai statues. Everything that happened on the small island looks like what we are doing right now.

If it was their religion to make them commit into the civilization collapse, it would be “(fake) economy” or “(fake) science” that would make us follow their way. or we might be even more stupid than them.
They didn’t need moai statues. They needed boats and the plan to get out of the isolated dying island.
“Priests” might have told people to remain in the island because the outer world is full of danger, and to fight for the bright future of the civilization, but the history proves who was right.
They cut down too many trees to get energy and build moai statues and ended up suffering from the shortage of food supposedly. but they must have been able to calculate for how long a tree takes to grow up, by when they lose all the trees at a certain place.
It must have been obvious for them when they cannot live on the island. but they ignored the fact and chose the grotesque fate. They say the Easter island people even did cannibalism for the lack of food.
There was an end of civilization on the island.

I left Japan for multiple purposes. One of the purposes was to urge my people to think of evacuation.
so I’m always trying to show the bright side of my evacuation life.

There has not been a negative side of it actually, but there are always problems like in ordinary lives. I just had it altered what gives me headache.
There are some cases when they don’t accept my Japanese credit card for some reason. Every time it happens, I have to call the credit card company.
but because I’m hopping around countries, I don’t have my mobile phone. so I need to call from my skype. but sometimes they only offer toll free dials, which I can’t call from skype.

I want to make sure if I can really enter a country in visa wise etc.. but all staff of the embassy office say different things. Additionally, airline company staff say more different things.

Metaphorically speaking, I’m still in a small boat, visiting other islands to head for the new continent.

The first traumatic event was when I came back from Romania to South France. I landed on Spain and took a bus to France.
On the boarder of Spain and France, the border security took our passports. A man with a rifle got on the bus and gave back passports to everyone, except for me.
Holding my passport in air, he asked me why I didn’t have the stamp of Spain.
It was because I entered Europe from Netherlands. I had the stamp of Netherlands but they don’t give me the stamp of Spain because Netherlands and Spain are both European nations.
couldn’t understand why “border security” doesn’t even know that, and he didn’t even speak English.
Thanks to the assist of other passengers, I managed the situation.
but after passing the border, I had the same trouble in the French side.
Since I had that experience, I have been very careful about entering a new country by any way. They are not always fully familiar to their own law.

I haven’t done anything illegal, and I won’t do from now either. but I will always have to live with this kind of problems.

 

 

_____

Français :

[Édito] Avant de brûler le dernier bois

Maintenant je suis à Los Angeles.

Le 11/11/2011, après avoir eu une réunion dînatoire, j’étais un peu fatigué.
Je me suis retrouver à penser à l’histoire de l’île de Pâques.
Il y avait plus de 15 000 personnes y vivant mais après avoir construit trop de statues Moai et fait trop de guerres intestines, leur civilisation aurait implosé, reculé jusqu’à l’âge de pierre, soi-disant.

Pour moi, une centrale nucléaire est comme un Moaï. Tout ce qui s’est passé sur cette petite île ressemble à ce que nous vivons en ce moment.

Si ce fut leur religion qui les a poussés à provoquer l’effondrement de leur civilisation, ce sera notre “(fausse) économie” ou notre “(fausse) science” qui vont nous pousser sur leur même chemin. ou on sera encore plus idiots qu’eux.

Ils n’avaient pas besoin de Moaïs. Ils avaient besoin de bateaux et d’un plan pour sortir de leur île isolée et mourante.
Leurs “prêtres” ont pu avoir dit aux gens de rester sur l’île parce que le monde extérieur est plein de dangers et de se battre pour un futur radieux de leur civilisation mais l’histoire montre qui avait raison.

Ils ont abattu trop d’arbres pour en avoir l’énergie et érigé ces Moaïs et auraient fini par souffrir de la pénurie de nourriture, soi-disant, mais ils ont forcément été capables de calculer combien de temps il faut à un arbre pour pousser en voyant à quel moment ils ont perdu tous les arbres de certains endroits.
Ça a du leur être évident lorsqu’il leur est devenu impossible de vivre sur l’île mais ils ont ignoré le fait et choisi ce sort grotesque. Ils racontent que les gens de l’île de Pâques sont même devenus cannibales à cause du manque de nourriture.

Ce fut la fin de la civilisation de cette île.

J’ai quitté le Japon pour plusieurs raisons. Une en était d’exhorter les gens de mon peuple à envisager l’évacuation.
alors j’essaye toujours de montrer le bon côté de ma vie de réfugié.
Il n’y a pas de côté négatif en vérité mais il y a toujours les problèmes de la vie ordinaire. J’en ai juste changé un peu la nature, ce qui me prend parfois la tête.
Il y a ces moments où on n’accepte pas ma carte de crédit japonaise pour une raison ou une autre. Chaque fois que ça arrive, je dois contacter la société de ma carte de crédit.
Parce que je tourne beaucoup d’un pays à l’autre, je n’ai pas de téléphone portable, je dois passer par mon compte Skype. mais parfois ils ne proposent que ces appels gratuits que je ne peux utiliser.

Je veux toujours m’assurer de réellement pouvoir entrer dans un pays avec le bon visa, etc.. mais dans chaque ambassade le personnel dit des choses différentes. En plus, les compagnies aériennes en disent d’autres encore plus différentes.

Pour parler par métaphore, je suis toujours sur un petit bateau, passant d’une île à l’autre à la recherche du nouveau continent.

Le premier événement traumatisant aura été lorsque je suis passé de Roumanie au Sud de la France. J’ai atterri en Espagne et j’ai pris un bus pour la France.
A la frontière franco-espagnole, l’agent de sécurité a pris nos passeports. Un homme avec une arme est monté dans le bus et a rendu les passeports à tout le monde, sauf à moi.
Brandissant mon passeport en l’air, il m’a demandé pourquoi il n’y avait pas de tampon espagnol.
C’est parce que j’étais entré en Europe par les Pays-Bas. J’avais le tampon des Pays-Bas mais ils n’ont pas tamponné l’espagnol puisque l’Espagne et les Pays-Bas sont tous les deux des pays européens.
Je ne pouvais pas comprendre pourquoi un “agent de sécurité frontalière” ne savait même pas ça et ne pouvait même pas parler anglais.
Grâce à l’aide des autres passagers, je me suis sorti de cette situation.
mais après avoir passé la frontière, la même chose s’est produite côté français.

Depuis que j’ai connu cette expérience, j’ai toujours été très méticuleux sur l’entrée dans un nouveau pays, de quelque manière que ce soit. Ils ne connaissent pas complètement leurs propres lois.

Je n’ai jamais rien fait d’illégal et et je n’ai pas l’intention d’en faire mais j’aurais toujours à affronter ce type de problèmes.

Categories: Uncategorized

About Author